Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

legging et collants : même combat !

 J’adore l’automne, et l’hiver avec, parce que je peux resortir mes jupes, sans pour autant avoir, et oui, traitez moi de feignasse, la gambette épilée au poil près. De toutes façons, avec la peau très sèche que je me paye, et ces satanés pwals qui font rien qu’à repousser SOUS la peau, je n’ai jamais affiché de sublimes jambes soyeuses et tout le tremblement. Et en été, je suis souvent en pantalon. Et j’ai chaud.

 Mais l’automne, c’est trooop bien pour mes jambes, vive la liberté, à bas la dictature du pwal ! Je te cacherai, saloperie ! Je te planquerai sous un truc bien opaque, et tu n’auras même pas le bon gout de mourir étouffé…

 Et là, voilà la question, sous quoi cache-t-on un pwal ?

 Sous des collants !

 Sous un legging !

 Sous des collants et un legging !

 Un legging ?

 Des collants ? (crédits photo La Redoute)

 Ce que j’aime dans le legging, c’est que c’est très facile d’en trouver des bien opaques, ils sont plus chauds en général, et pour le vrai bon legging anciennement dénommé caleçon, c’est du coton, on y fait pas de trou, et on le file pas. Il n’y a pas non plus cette vilaine couture inconfortable au bout des orteils, et c’est quand plus glamour à retirer qu’un collant.

 Ce que j’aime dans le collants, c’est toutes ces couleurs rigolotes qu’on peut dénicher, et ce côté très sensuel au touché, comme une seconde peau, en mieux.

 Mais bon sang de bonsoir, que ce soit un collant ou un legging, c’est quoi cette manie, que dis-je, cette maladie, de descendre tous les 30 pas qu’on fait ?

 Parce question glamouritude, le legging ou le collant, quand il s’agit de le remonter discrètement, c’est zéro !

 Et moi, j’ai peut-être pas de bol, mais j’ai pas encore connu un legging qui restait en place comme euh… bah comme un bon vieux pantalon des familles quoi !

 Plus serré à la taille ? Pitié pour mes bourrelets !

 Alors quoi ? Des bretelles ? Du double face ?

 Si vous avez une astuce, une solution, je prend ! Sinon, vous pouvez me rejoindre pour pester après l’enfer du collant/legging qui descend…



11 thoughts on “legging et collants : même combat !”

  • J’adore ton article car je me reconnais trop la dedans… sauf qu’avec Jules, malheureusement, laisser pousser des “pwal” c’est: NO WAY!lool

    Moi j’ai pas d’astuces… ma seul astuce, c’est de mettre des short à la place des jupes quand je met des collants qui tombe…au moins, je suis sur de ne pas me retrouver avec un truc au niveau des genoux alors que ma jupe m’arrive mi cuisse! (rooh c’teu vision de honte et d’horreur!)

    Par contre, un truc qui marche bien, c’est de prendre une taille au dessus de la tienne, comme ça la longueur à partir de l’entre jambe en plus grande, du coup le truc n’est pas tenté d’aller voir ce qu’il se passe à la hauteur de nos genoux :p

    Sinon perso, je suis plutot collant… car pour les leggings… je trouve pas ça glam de devoir mettre des chaussettes en plus!!!!

    Biz

  • Etonnament, je suis pas super fan … alors que j’adore le bleu … Peut-etre que je suis plus dans ma période “métal” ces temps ci ^^

  • salut ! alors message peut etre passé car post date de 2009 mais j’ai une astuce pour qu’un collant ne tombe pas bien sur tout dépend de ce que tu portera sur ce collant…. tout simplement rajoute sur ton collant une culotte ou un string et tu verra c’est magique !!!!!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *