Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Comment j'ai foiré mon masque Barbara Gould.

 Chez Stock’o’machin, pardon, ‘o’manie, j’ai dégoté la dernière fois un masque Barbara Gould à se confectionner soi-même comme une grande.

 Un peel-off, et j’adore, j’adule, je m’agenouille devant les peel-off, merveilles si facile à retirer. Pendant qu’il faut rincer un masque traditionnel pendant trois plombes, hop, c’est magique, on retire le masque qui a séché comme un film, c’est pratique, et marrant aussi.

 Enfin peut-être que je suis la seule à trouver ça marrant aussi…

 Bref. Ce masque se présente en unidose ;

 Il parait que c’est tout facile. On verse la poudre dans un bol, on met de l’eau dans le sachet qu’on aura découpé au niveau du trait rose au dos, on touille vite et bien et on applique en évitant contour des yeux, sourcils et racine des cheveux.

 Je verse la poudre, coupe le sachet, ajoute l’eau, touille vite et bien.

 Sur le sachet il est dit que la mixture peut faire des grumeaux.

 Moi, j’ai surtout l’impression que la mixture forme UN grumeau. Je trouve ça très épais, mais comme j’ai bien mis l’eau à niveau je n’en rajoute pas de peur de faire foirer la mission masque.

 Et je tente donc d’appliquer le grumeau sur mon visage.

 Enfer et damnation ! Ça fait des paquets, n’adhère pas à la peau, ne s’étale pas, se barre quand on veut combler les trous. La galère. Clairement, c’est pas possible que le dosage d’eau soit le bon… Ou alors je suis définitivement une quiche inter galactique.

 J’arrête les frais, il reste la moitié du grumeau dans le bol mais je décide quand même de laisser poser le masque.

 Énergisant, je ne sais pas, mais par contre je découvre la propriété cachée du masque. On m’a menti, c’est en réalité un masque… gommant ! Parce que si les gros morceaux de grumeau se décollent facilement, les endroits où le masque était plus fin, c’est une autre paire de manches voyez-vous…

 N’ayant pas une folle envie de débarquer dans le salon avec des sortes de trainées vertes ultra-glamours sur la figure, j’ai frotté, doucement hein pas non plus comme une bourrine, ce qui restait de l’expèrience complétement raté du masque one-shot de cette chère Barbara.

 Dans le doute, parce que c’est peut-être de ma faute après tout, je ne vais pas jeter la pierre à cette pauvre Barbara, mais je vous préviens, chères lectrices, que si votre niveau d’étude n’est pas assez élevé, vous ne pourrez pas réussir ce masque. Moi, j’ai juste un Bac +1. Donc, non, apparement, je ne suis pas une femme Barbara Gould…



6 thoughts on “Comment j'ai foiré mon masque Barbara Gould.”

  • Hola Krisstales! J’ai découvert ton blog il n’y a pas longtemps grâce à youtube, et depuis je vais voir un peu tous les jours si tu as posté de nouveaux articles 🙂 J’aime beaucoup ton sens de l’humour. Et je suis comme toi, je suis addict du makeup et collectionne. Je viens de créer mon blog, jetes y un coup d’oeil si tu as le temps ça me ferait plaisir 🙂

    http://maquillaje-mestizada.blogspo…

  • @cosmétogirl : ah merci, c’est rassurant, et surtout, bon à savoir !

    @Mademoiselle T : bienvenue par ici et merci ^^! Je suis allée voir ton blog, wahou ! De très belles choses superbement réalisées ! Par contre j’ai toujours du mal a laissé des commentaires sur blogspot, c’est dommage :-/ je cherche une solution, je cherche je cherche ^^ et en attendant, je te met dans ma blogroll ! ^^

  • Totalement fan des produits Lush… Dans la catégorie des bains hydratants, il y a le dernier fondant “au temps des cerises”, qui est à tomber par terre 😀

  • tiens, cette palette je ne l´ avais jamais vu!Les couleurs pour des looks naturels ont l´air vraiment pas mal! tu as bien fait!

    et mdr : “
    faites moi taire tous ces concepts qui m’appellent…!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *