Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

C'est encore la faute à Poc !

Si vous ne voulez pas être prise d’une envie frénétique d’achat de vernis à ongles et d’autres beauty-joyeusetés, il ne faut surtout pas aller chez Poc. Efin, si vous y allez, vous pourrez toujours dire, avouer, proclamer haut et fort que c’est de sa faute. La fautapoc.

 Mais parfois, la fautapoc, elle ne vous fait pas que dépenser des sous, et ouiiii, et c’est ça qui est bien aussi.

 Il ya quelques jours de celà, nous devisions sereinement sur Twitter de ce satané vernis Mac Blue India, la fautapoc. Quand la discussion a déviée sur le partage d’un vernis, et où et comment trouver des flacons de vernis vides (et d’ailleurs on sait toujours pas…). Et bah Poc elle est viendue, et elle nous a annoncé que ça devait se trouver puisque les filles qui faisaient des frankein en utilisaient.

 Plait-il ?

 Des quoi ?

 Des frankein, mesdemoiselles. Intriguées, on a toutes demandé à Poc qu’est-ce donc que ça pouvait bien être, des frankein.

 Et là, Poc elle nous a sorti LE lien de la mort : Dr FrankeinPolish. L’hystérie me guette.

 Alors en fait, un frankein, c’est tout simplement un vernis bidouillé, en mélangeant plusieurs vernis et/ou en rajoutant paillettes et pigments. Même que j’avais un peu testé ça, la création pigmentée, mais juste un tout petit peu, sans en faire un vrai pot.

 Et là j’ai vu des horizons infinies s’ouvrir à moi, la fautapoc.

 Les flacons de vernis dansaient devant mes yeux en chantant « mélange moi mélange moi ! »

 Et c’est ce que j’ai fait, vu que j’avais sous la main un petit miss europe transparent bien entamé, qui ne demandait qu’à être recyclé…

 J’y ai mis quelques gouttes de rouge Claire’s, un peu de Blue Island Ice Tea de China Glaze, du blanc Miss Europe et un soupçon de Meteor Shower de China Glaze aussi… Le pied, la fautapoc.

 Et voilà le résultat :

 Non mais, damned quoi !

 Vous imaginez la frustration ? Pourquoi ? Parce que j’aurai voulu en faire pleins d’autres, de suite, vite, sur le champ ! Sauf que des flacons, et bah j’en avais plus, diantre !

 Alors si vous savez où trouver des flacons de vernis vides point trop chers et pas conditionnés par 100 000, je vous en conjure, dîtes-le moi et vous aurez ma gratitude éternelle pour l’éternité.

 Merci.



10 thoughts on “C'est encore la faute à Poc !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *