Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

La grée des landes, éco-hôtel Yves Rocher : il était un Spa… Partie 2.

A taaaable !

 Pour rappel, poc et moi nous sommes sorties à 20h du soin bio. Après une après-midi bien remplie, c’est pas qu’on a faim, mais pas loin ^^.

 Nous rejoignons le groupe sur la terrasse, et, surprise, ce soir, nous aurons un homme à notre table. Auguste Coudray, directeur des relations publiques du groupe Yves Rocher en Bretagne, nous a rejoint, et nous fera voyager dans le temps, dans la jeunesse de Monsieur Yves Rocher, la genèse du lieu, mais il nous racontera également la naissance du fameux festival photo de La Gacilly, entre autres !

 Là encore, la passion est un mot d’ordre. La passion et l’émotion ! Chez Yves Rocher, on ne cherche pas à vous vendre du rêve, on le partage : c’est ce que j’ai ressenti tout au long de la soirée…

 La passion, c’est aussi ce que le chef Gilles le Gallès nous transmettra dans l’assiette.

 Des produits frais, tous issus de productions locales et à 90% de l’agriculture bio, mais aussi du propre potager de l’hôtel. Allez trouver de nos jours, un restaurant avec son propre potager… c’est assez surprenant !


 Et je vous avoue que ça a un goût de revenez-y… Même les carottes, que d’habitude je ne mange jamais cuites : trop bonnes.

 Nous sommes ressorties du restaurant avec un cadeau très symbolique, une graine géante porte-bonheur. Elle chante dans mon sac. Il parait qu’il faut l’oublier et qu’elle réapparait aux moments clés de notre vie… je vous dirais ça ^^

 Et après un beau resto, que fait une blogueuse beauté à la chance qui frôle l’indécence ? Elle retourne au spa avec ses copines pardi ! Puisqu’on leur a privatisé pour l’occasion ! Si vous allez faire un tour chez Camille, vous y trouverez en vidéo la piscine qui change de couleur… Féérique !

 En sortant, on se demande un peu si on ne va pas croiser des elfes, des farfadets et des korrigans.

 Mais non… on retourne dans sa chambre bio, dont on laisse la porte ouverte le temps de papoter sur la terrasse de poc avec tout le monde. Et en revenant, on constatera que la biodiversité à décidé de squatter sa salle de bain.

 Ok j’avoue, je l’ai tué, l’ignoble araignée qui s’est invité dans MA chambre. Dans la mienne évidemment -_-

 Et à l’éco-hôtel, on ne va surement pas aller demander une bombe de Baygon à la réception à une heure du mat’, c’est mauvais pour le karma.  J’ai pris mon courage à deux mains, j’espère que Yves me pardonnera, mais c’était elle ou moi.

 Après ce rude combat, j’ai passé une nuit paisible sous ma couette bio…

 Et la suite, ce sera pour demain, parce que j’aime bien faire durer le plaisir !

 Passez une bonne journée !



0 thoughts on “La grée des landes, éco-hôtel Yves Rocher : il était un Spa… Partie 2.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *