Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Chef oui chef !

 Hier, j’ai embarqué le chéri dans une folle promenade, direction Ivan’Tout, solderie dont j’avais entendu beaucoup de bien et qui n’a pas failli à sa réputation. Ivan’Tout, vend tout, en effet. Après l’achat de quelques babioles pour la maison (dont une lunette de wawas molletonnée, si si, je vous jure), on a fait halte au resto où on était les seuls clients, et on est revenus sur nos pas parce que j’avais aperçu un panneau qui indiquait « Stocks surplus du Sud-Ouest ».

 Le chéri s’est exclamé « chic ça doit être un surstock militaire ! »

 C’était mignon de la voir s’enthousiasmer pour un surstock militaire, lui qui est tout de même assez réfractaire à l’autorité ^^.

 Au premier abord, je me suis dit « ouh la je rentre pas là-dedans ».

 Une devanture d’entrepôt rouillée, avec une caravane pourrissant sur le parking, quatre murs en tôle encadrant une mini-décharge de vieilleries à ciel ouvert et un chien de berger aboyant à l’entrée. Ahem, merci, j’ai pas envie de me faire séquestrer par des anciens soldats fanatiques dégénérés. Mais le chéri est courageux, et avant de m’y faire rentrer, il est d’abord allé tâter le terrain avant de me faire signe que oui, la froussarde que je suis n’avait rien à craindre de l’endroit.

 Et effectivement non seulement je n’avais rien à craindre mais en plus je peux même vous affirmer que l’endroit est assez fascinant si on aime le kaki. A l’intérieur, un immense espace avec des étagères jusqu’au plafond remplies de cartons.

 Alors certes, c’est pas pour les fashionistas et c’est du vrai surplus militaire : vestes, combinaisons, gants, casquettes, polaires… J’aurai adoré me dégoter une belle besace militaire mais il n’y avait que du sac à dos.

 Le chéri, lui, s’est trouvé un trois quart en cuir épais et solide vachement sympa avant que nous jetions notre dévolu sur le haut d’un étagère ou trônaient des paires de chaussures en mal de pieds.

 Oh bah tiens, ma taille !

 Ni une ni deux, je ne me suis pas trop posé de questions avant d’embarquer l’objet de ma convoitise. Le chéri, lui, cherchait les mêmes à sa taille après avoir sympathiser avec un couple dont le bonhomme en caleçon était en quête d’un nouveau pantalon. Ouais ouais. Au début j’ai cru qu’il était en short et je me suis fais la réflexion que bon sang, il était réchauffé lui, avant d’apercevoir son jean échoué sur un tas de chemises beiges. En fait, cet endroit et le paradis des chasseurs, des pêcheurs, et des gens qui bossent à l’extérieur, et après avoir vu la coupe transversale d’une chaussure dite « chaude », on a compris pourquoi, vu que c’est plus rembourré que moi malade sous une couette.

 Finalement, la dame qui tient la « boutique », hyper sympa, nous a ouvert l’accès à un autre entrepôt plein de cartons à chaussures et le chéri à fini par trouver son bonheur et à sortir deux paires à sa taille de tout ce fourbi, dont une d’occasion quand même pas mal abimée, mais tant pis parce qu’il en voulait trop des comme ça.

 Question prix, certains sont affichés, d’autres  sont plutôt fait à la bonne franquette, sans doute suivant le panier du client et son amabilité. Et nous, on était quand même très aimable mais comme d’habitude j’ai envie de dire ^^.

 Bon et sinon, voilà la chose :

 Pas trop le genre d’escarpin qu’on trouve chez André hein ^^.

  Mais voilà le bonheur pour ma cheville !

 Bon ma mère me croit pas quand je dis que ça peut se porter avec une jupe mais qu’est-ce que je les aime ^^. Je vais avoir un peu de boulot pour les faire ( et curieusement, plus au niveau du mollet que du pied à proprement parlé), mais je les imagine déjà, dans quelques années, mes rangers, patinées, vieillies, avec encore plus de caractère et surtout toujours fidèles…

 Finalement, l’homme s’est fait offrir sa paire d’occas’, parce que la semelle était en train de se décoller. On verra du coup ce qu’il est possible de faire chez le cordonnier, sans regrets dans tous les cas vu l’investissement de départ. 

 Bref on était bien contents de notre escapade du Samedi et avec ça on va pouvoir en mettre, des coups de pieds aux fesses ^^ !

 Demain, promis, on repassera sur quelque chose de beaucoup plus girly ! ^^



11 thoughts on “Chef oui chef !”

  • Il est clair que ce n’est pas très féminin mais j’aime beaucoup, c’est original et si pour le reste de ta tenue, tu la joues ultra féminine, ça peut le faire 🙂

  • Je rêve de pareille chaussures, mais non seulement le prix est parfois terrifiant, mais en plus, je n’arriverai jamais à les faire (et puis je suis une petite nature, je hais les ampoules loooool)
    En tous cas, elles sont très belles ces chaussures, j’adore les brides sur le dessus !

  • Hum fille de militaire élevée en caserne, je suis réfractaire à ce genre de mode :))))
    Par contre la besace en toile je l’ai eu au lycée, piquée à mon père, j’adorais 😎

  • @Tifa : au lycée, j’adorais déjà les grosses chaussures type doc et j’aimais les porter avec des guêtres et une mini jupe. A mon age, la mini sera moins mini mais faudra que je tente le coup ^^

    @Ellana : je les ai portées hier à la maison, la chaussure est super confortable, mais c’est au niveau du mollet qu’il faut que je “casse” le cuir surtout. Faut dire que je chéri les avait bien serrées aussi ^^. Je les ai payées 45 euros en promo au lieu de 70. Je pense avoir fait une bonne affaire c’est vrai que les prix s’envolent très vite !

    @Rangoonn : comme je te comprends, ça ne doit pas être facile tous les jours ! Mais snif pas de besace dans le surstock :-/

  • Hello!
    Pour avoir eu sous les yeux ma meilleure amie dans la tenu que tu décris, je peux assurer que “ça le fait” tout à fait 😀
    Et puis, mon coté “anti-conformiste” fait des bonds : c’est plus original que des bottes 🙂 (ok, ok, je sors)

  • ah les rangers… elles font parti de mon enfance! lol!
    ce sont les godasses préféré de mon père! sauf que lui il y avait cloué des plaques de fer aux semelles (on ne sait pas pourquoi! ^^) du coup je me rappelle que le soir quand on chahuter avec mes soeurs dans nos chambres alors qu’on été censé dormir, on était tout de suite alerter par ce fameux “clink clink clink” mythique! qui résonnais sur le carrelage! c’était le signal qu’il fallait qu’on arrête car mon père arrivait pour nous disputer!

  • Oui comme quoi faut partir faire du shopping sans avoir d’idée dans la tête!!! N’est-ce pas Laetitia!?!? D’ailleurs je suis repassée vite fait ce matin chez Séphora et toujours pas ouvert!!! ça s’est de l’acharnement!!!

  • En tant que conjointe de militaire je te conseille de les porter avec de grosses chaussettes le temps de les faire. Et mon chéri utilise un produit naturel à base de jojoba pour les entretenir.

  • @annick : aaaah je le savais ^^

    @gwen : trop mignonne ton histoire, effectivement certaines ont des renforts comme ça mais je ne m’y connais pas assez pour te dire le pourquoi du comment. En tout cas, ça aide pour les sœurs chahuteuses apparemment ^^

    @titia : si ça se trouve, ils ferment quand ils te voient arriver “noooon elle va TOUT acheter c’est trop horrible !” ^^

    @Aourell : génial ! merci beaucoup pour les conseils ^^ justement je m’étais posé la question de l’entretien ^^

  • Oh la chance ! J’ai toujours rêvé de trouver une paire de Rangers, mais je doute que ça existe en taille 36/37, on peut toujours espérer. J’ai un magasin de déstockage militaire pas loin de chez moi, j’ose pas y entrer de peur d’être déçue direct, du genre “non, ma bonne dame, on fait pas des tailles fillettes ici”. Tristesse et déception assurée. Elle sont supers belles, profites-en bien et fais nous une belle photo voir ce que ça donne. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *