Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Coloration maison : ce qu'on ne vous dit pas sur la notice.

 La première fois que j’ai eu le droit de colorer mes cheveux, je devais être en 5ème. C’était une boite de « Expression », vous vous souvenez…? « des reflets intenses qui s’estompent en 6 shampoings ».

expr2.jpg

 Et encore, ça c’est un packaging plus récent. Mais si vous savez, genre 1999.

 Tout ça pour dire que je suis une habituée des colo maison et que ça ne m’a jamais fait peur.

 Mais au fil des années j’ai acquis une certaine expérience des effets secondaires de la coloration en boite. Pas obligatoirement sur les cheveux d’ailleurs, parce que la coloration maison a aussi un effet sur votre salle de bains par exemple !

 Donc on y va, petit récapitulatif des pièges de la colo maison.

 1/ Patience et longueur de temps font mieux que force ni que rage.


96230460.jpg


 Pourquoi choisir une coloration maison plutôt qu’en salon…? Parce que ça va plus vite…? Grave erreur.

 Si vous optez cette solution en pensant gagner du temps, vous allez vite être désillusionné. Ca n’est pas forcément une question de temps de pose : il varie entre 10 et 30 minutes. C’est aussi une question de préparation du terrain (on y viendra), d’application, de rinçage et de nettoyage. Le tout réuni, vous en avez pour 1h30 en moyenne, voir 2 heures. Personnellement aller chez le coiffeur me prend autant de temps.

 Donc pour la colo à la maison, il est bon de s’armer de patience. Non vous n’aurez pas plié la chose en 45 minutes. Il vaut mieux également prévoir la touche d’essai, 48h à l’avance, si vous avez des problèmes d’allergies ou de sensibilité à certains produits.

 2/ Un homme averti en vaut deux.


 Préparer le terrain. Si vous avez cru qu’il vous suffirait de poser une vieille serviette sur vos épaules, je vous arrête de suite.

 La colo maison tâche. Tout. Et on ne sait jamais vraiment si ça va partir ou pas. Il faut donc déblayer votre environnement de tout ce qui pourrait craindre. Et ne pas hésiter à étendre le périmètre, parce que les projections sont choses courantes, en particulier lorsque vous appuyer pour vider le tube de la dernière goutte de colorant. C’est une étape qui pourra être soulagée par le choix d’une coloration en crème ou en mousse, moins risqué.

 Il faudra donc aussi faire le sacrifice d’une serviette pour protéger vos épaules.

 En général, elle fini toujours par glisser, tomber, ou vous gêner. C’est donc un sacrifice quasi vain, mais elle vous évitera tout de même le plus gros des tâches sur la peau, et surtout on peut se l’enrouler autour du buste pendant le temps de pose ce qui évite en plus de se les geler pendant 30 minutes et d’avoir à déambuler à moitié nue dans la maison. On évitera donc les périodes où le facteur est susceptible de frapper à la porte.

 72301776.jpg 

Là par exemple, c’est pas le moment de réceptionner un colis…

 Si vous avez un vieux tee-shirt à jeter ça marche aussi. C’est l’occasion de vous débarrasser des trucs trop moches du chéri par exemple. Bien que je ne doute pas une seule seconde que votre homme, comme le mien, ait un gout exquis en matière de tee-shirt.

 3/ Aux armes !

 On passe aux choses sérieuse : la mixture et l’application. Si vous pouvez acheter un pinceau à coloration, faites-le ! J’en avais un, je l’ai perdu, et je le regrette, parce que c’est super pratique et ça évite de vous mettre du produit plein les gants.

 Si vous pouvez acheter des gants en latex, faites-le aussi. Les gants fournis dans la boite sont dans 95% des cas, de la merdasse sans nom, deux fois trop grande, qui glissent, plissent et qui au final, protège vos mains mais pas vos poignets, et qui sont pourris en 5 minutes.

 On les balance en général juste après l’application, je vous conseille de les conserver pour l’étape pré-rinçage. Et c’est là où ça coince : il faut les rincer et là on se marre. Non vraiment, achetez d’autres gants.

90096270.jpg

 Non mais non, pas comme ça…

 Un bon conseil : nettoyez vous de suite les oreilles ! Ne laissez pas sécher la coloration sur votre peau, même si la notice vous dit que ça s’en va avec du démaquillant. Bullshit ! Il vous faudra au moins trois douches avant de venir à bout des tâches incrustées. Et d’ailleurs, juste après une coloration maison, évitez les dos nus et les coiffures relevées, sauf si vous avez trouvé une bonne âme pour vous assister durant l’opération.

 Juste avant le rinçage, il faut en général se masser un peu la tête avec de l’eau tiède, c’est là où on regrette d’avoir jeter les gants quand on voit l’état de ses ongles.

 Et le rinçage… tout un poème. C’est le moment où on se dit « mon dieu je ne pourrais JAMAIS ravoir ma baignoire ». On vous dit « jusqu’à ce que l’eau soit claire ». Bonne chance. Il faut bien prévoir 10 minutes un quart d’heure pour cette étape là.

 4/  » La poubelle est le meilleur des accessoires de rangement » [Frédéric Dard]

 

 Victoire ! Vous avez les cheveux colorés, ils sentent bons, ils sont tout doux, c’est formidable. Mais c’est pas fini.

Après une coloration, une salle de bains c’est comme un champ de bataille après la guerre. Y’en a partout : boite, notice, tubes, gants dégueus, cotons sales… Pour peu que vous ayez choisi une couleur rouge, on pourrait vraiment croire à une scène de crime.

 La poubelle est votre meilleure alliée et il vaut mieux faire les choses au fur et à mesure pour écourter au maximum le temps de ménage qui suit forcément une coloration. Entre le nettoyage de la scène de crime, euh non de la baignoire, des projections autour de l’évier, là où vous avez posé la bouteille que vous aviez touché avec les gants sales, toussa toussa, comptez un petit moment supplémentaire.

 Mais ça y est, vous avez vaincu !

 Pourquoi choisir la coloration maison malgré tout…?

 Non non, je ne suis pas maso : je fais 90% de mes colorations à la maison et pas en salon. Argument imparable : le prix. Une coloration en boite coute en moyenne une dizaine d’euros. Une coloration en salon, au minimum trente.

 La coloration nous dispense de la coiffeuse qui invariablement, va trouver que vos cheveux ont besoin d’un bon soin et que le shampoing que vous avez à la maison n’est pas assez bien pour vous. Allez bim, 25 euros en plus. Oui parce que je fais partie de celles qui ne savent pas dire non à leur coiffeuse.

 Depuis les années 90, les formules ont fait des progrès immense, et on peut colorer ses cheveux à la maison en toute confiance.

 Au contraire, je les trouve toujours plus beaux, plus doux et plus brillants après une colo... Par contre, comme j’ai les cheveux foncés, je suis assez limitée dans mes choix, et si jamais il m’arrive de prendre un ton dans les rouges, je sais très bien que le résultat ne sera jamais le même que celui de la boite…

 Et puis, je suis vieille : j’ai des cheveux blancs. Les faire planquer par un coiffeur gréverait mon budget beauté à la vitesse de la lumière. J’aime bien être libre de flâner au rayon coloration, prendre le temps de choisir, changer de temps en temps…

 Voilà voilà… Hier, j’ai choisi de tester la marque Saint Algue Syoss… 12 euros les deux boites (avec ma longueur, une boite c’est un peu juste). J’ai pris du noir tout bête, parce que j’aime bien sur moi et qu’en ce moment je n’ai pas envie d’autre chose. Son utilisation n’a pas dérogé aux règles 1, 2, 3 et 4 ^^ 

dscf9085__Modifiee_.jpg

   Mais je suis contente du résultat…

 Je laisse malgré tout mes cheveux à mon coiffeur dans les cas suivants :

  • décoloration. Non on ne PEUT PAS devenir blonde toute seule. Ni châtain clair. En général si vous voulez éclaircir de plus de deux tons, laissez tomber les boites.
  • Mèches et balayages. Je ne sais pas si vous avez déjà testé les kits de mèches à la maison, moi je ne leur fait aucune confiance. Enfin c’est surtout à mes deux mains gauches que je ne fait pas confiance !

 Allez, que celles qui n’ont jamais mis le souk dans leur salle de bains avec une colo maison lèvent la main !

 Je vous souhaite un bon vendredi, et promis, la semaine prochaine, j’essaye de reprendre un peu le rythme… Merci d’être là…


 Crédits photos : Garnier et Getty images

 

 

Recherches associées :

  • coloration maison
  • a quelle temperature conserve une coloration de cheveux
  • une masque juste avant la coloration ou la veille
  • teinture mal rincée
  • syoss coloration noir
  • Si je laisse ma coloration moins de 20 minutes que se passe t il?
  • resultat de pose de vinaigre apres coloration
  • pourquoi poser 45 min coloration
  • peut on se teindre les cheveux toutes les 3 semaines
  • noir bleuté palette


24 thoughts on “Coloration maison : ce qu'on ne vous dit pas sur la notice.”

  • Perso, je fais encore mieux niveau prix en composition : mon henné, je le paye 2€80 huhu une fois par mois, je dois réserver un aprem (parce que je me vois mal sortir avec ma bouillie kaki sur la tête XD), je prend mon temps, je nettoie au fur et à mesure (sinon, mon évier fini jaune pipi >_<) et tout baigne ! Je vais chez le coiffeur juste pour couper, genre 2 ou 3 fois par an (cette année, je commence ce week-end, mes pointes fourches arg). Mais niveau composition, ça aide beaucoup mes cheveux : le henné, du vinaigre pour fixer la couleur, de l’huile pour les nourrir, un peu de miel, de l’eau, et la tambouille est faite hihi !

  • c’est dans la salle de bain de ma maman que je mets le souk, c’est elle qui fait mes colos, j’ai encore jamais osé tenter de le faire moi-même. sinon, je trouve qu’effectivement ils font de gros progrès au niveau odeur, soin, etc… et au niveau quantité aussi. j’ai les cheveux qui arrivent à hauteur de la fermeture du soutif et avant j’avais besoin de 2 boites, maintenant une seule suffit. mais c’est peut-être du au fait que j’ai moins de volume qu’avant aussi, je sais pas trop…

  • Je pense qu’avant toute étape de colo maison, il faut savoir comment réagissent ses cheveux (rapport au fait que je me suis retrouvée, à l’insu de mon plein gré, avec les cheveux roses façon “Paradisio”). Oui à la colo maison, mais pas sur tous les cheveux (rapport au fait que c’est la seule et unique coloration que j’ai fait et j’ai mis plus d’un an a retrouver une couleur digne du XXIe siècle.

  • @Ellana : Le henné, ça m’a toujours tentée et j’ai jamais franchi le pas. Il me semble que c’est très tenace et que du coup après tu ne peux plus faire de colo chimique par dessus…? et est-ce que tu sais si ça couvre les cheveux blancs par hasard…?

    @annick : ah ça c’est pratique de se le faire faire c’est clair ! Par contre moi j’ai toujours peur qu’une seule boite suffise pas, mais c’est vrai qu’ils sont assez épais.

    @Blondie : nan mais toi tes cheveux ils sont zarbis ^^

  • Ici l’argument pour la colo maison c’est que vu la nature de mes cheveux que la coloration soit prevue permanente ou pas elle glisse toujours très rapidement. Et que vu le budget coquetterie que je m’octroie, je préfere depenser 10-12 euros pour une coloration que 30 voire 40 qui donnera de toutes façons le même résultat (j’ai même tenté une coloration dans un super salon réputé et tout, j’en ai eu pour 110 euros coupe + colo (sur cheveux courts) et en 3 semaines j’avais 2 cm de racine.

  • La vache!!!! la couleur expression,je connais très bien c’était la couleur la moins chère je crois,en plus en 1999 oui c’était mon année “coloration” lol je prend un coup de vieux d’un coup

  • et bien j’ai franchi le pas lundi
    je suis allée acheter un tube de coloration et de l’oxydant
    ça m’a coûté 17€
    comparé aux 45€ chez le coiffeur
    il y a une sacrée différence lol
    je vais mettre le souk dans la salle de bain maintenant
    gniark gniark gniark
    bisous ma belle
    boubou

  • jai tjs eu trop peur de faire une coloration maison, je suis trop maladroite j’aurais peur de repeindre la sdb xd mais je colore plus trop mes cheveux depuis un an j’avais trop de démangeaisons après et surtout chez le coiffeur cest vraiment cher, ça demande de l’entretien

  • Je suis aussi une grande habituée des colo maisons et accessoirement des hennés. Quand j’étais plus jeune, ma maman m’a emmenée quelques fois faire des mèches chez le coiffeur, mais le résultat ne me plaisait jamais.
    Au moins avec la colo maison, pas besoin de s’embêter à aller chez le coiffeur et à dépenser plus de 40 euros.

  • Pour moi c’est du henné depuis le début de l’année, ( faut consacrer une journée entière pour, mais bon….)
    J’en avais marre des couleurs qui ne prennent pas sur mes cheveux (ou qui s’estompent très très vite….)et qui me déçoivent a chaque fois! Donc j’ai essayé le henné, j’essaye d’en faire un tous les mois, même si pour l’instant la couleur n’est pas tip top, sa apporte du soin et gaine les cheveux! D’ailleurs faut que je prépare ma tambouille pour cette semaine 😉

  • Coucou a toutes.. eh bien puisque Kriss en parle, qui a deja testé les balayages et autres meches -maison qu en pensez vous?? moi, je dois etre peu douée ou il me manque les yeux derriere la tete pour reussir un ensemble bien reparti..mais meches coiffeur.. attention la note, compter minimum 70€ mais s il vous prend des envies de grandeur: DEssange c’est 110€..oupss!!!!!

  • je me souviens d un diner pendant lequel un ami s est penché vers moi et m a demandé ” c est normal que tu aies les oreilles bleues ?? ” J avais le matin meme fait une coloration noir bleuté … j ai passé une bonne partie de la soirée terrassée par le fou rire ..
    Sinon pour éviter les traces on peut faire sa coloration dans le jardin .. gaffe aux voisins tout de meme surtout si vous avez les oreilles bleues !!!!

  • @Kriss : Bonjour, je me permets de te répondre concernant ta question sur le henné.
    J’ai déjà eu l’occasion d’en faire donc je connais un petit peu, et je te confirme tes craintes, à partir du moment où tu fais un henné tu ne peux pas te colorer chimiquement les cheveux pendant il me semble 6 mois au moins (pour moi ça n’a pas été trop un soucis, vu que j’ai les cheveux très courts). Concernant la couverture des cheveux blancs, on va dire plutôt que ça les colore mais en plus vif que les autres, un peu comme un balayage. A savoir aussi que le temps de pose d’un henné est très long, si on veut un résultat profond, il faut compter au minimum 2/3heures de pose.
    Si tu veux plus d’infos sur le henné je te conseille ce blog : http://isabellenaturelle.blogspot.c&#8230; , elle vient d’ailleurs de commencer une revue sur les différents hennés qu’elle a utilisé.
    J’espère avoir pu t’aider 😉

  • @Felixia : c’est vrai qu’au final, le résultat est le même qu’en salon pour une coloration basique !

    @Mavieencouleurs : ahahaha désolée ^^ je crois que ça coutait dans les 30 francs. Maintenant avec 30 francs tu n’as plus grand chose ^^

    @ptitbourriquet : tu viendras nous raconter…?

    @frootloops : c’est vrai que l’entretien ça revient cher ! J’ai la chance d’avoir les cheveux foncés, donc pour moi ça va, mais pour les cheveux clairs c’est autre chose !

    @Petitmondebeauté : j’aime bien les mèches chez le coiffeur… se faire chouchouter de temps en temps c’est agréable… mais bonjour l’addition !

    @delphine : bonne tambouille alors ^^ je ne me sens pas prête pour ça moi ^^

    @freesia : Dessange, il est un peu foufou avec ses prix hein ^^ je suis comme toi, j’oserai jamais… mais je me suis parfois accordé des mèches chez le coiffeur. En général, je vais chez Shampoo, mais j’ai trouvé un coiffeur à côté de chez moi plutôt sympa et pas cher… il faudra que j’essaye…

    @hadrienne : c’est les poules qui doivent profiter du spectacle ^^

    @Lau : Merci beaucoup Lau pour tous ces renseignements ! c’est bien ce qu’il me semblait et tu confirmes mes appréhensions avec le henné ! Merci !

  • coucou
    alors moi j’ai carrément le problème inverse, ma base est plutôt claire et en plus je suis compliquée c’est à dire que je veux un chatain un demi ton au dessus mais avec des reflets (oui oui juste des reflets) roux (ca veut dire pas carotte, pas doré genre blond non roux) bref autant te dire que sur les petits cheveux pres du front tout est beaucoup plus clair donc pas trop envie de ressortir comme poil de carotte… du coup moi je vais chez le coiffeur à moins que quelqu’un puisse me conseiller une marque vraiment fiable pour les cheveux clairs???

  • Perso j’ai déjà fais des colorations au henné et fais des colorations chimiques ensuite et aucun soucis. Mais le henné moi je le déconseille, c’est trop chiant à préparer et surtout lors de la douche genre on penserait à de l’urine lors du rinçage enfin bon et surtout s’il pleut, parapluie indispensable sinon on se retrouve avec du henné sur la gueule et les fringue, trop glam’…

  • J’ai une question pour toi, l’habituée des colorations maisons, j’ai les cheveux longs.. donc je pense avoir bien besoin de deux tubes, mais es-ce que je le prépare en une fois.. ou en deux fois ? Je sais pas comment formulez.. si tu m’as compris pourrais tu m’aider 🙂

  • Merci je me lance apres avoir fait un tour de blog je vai tester marron clair dore sachant que mes cheveu on cette cOuleur que je vais uniformiser eugene parma 8 euro les 2 :-p

  • moi j’ai acheter une couleur hier ses une syoss noir bleuté et je l’ai payée a peine 5euro et le henné est vraiment a exclure car tu dois attendre que tes cheveu pousse pour que le henné parte car tu ne peut pas faire de permanente ni de coloration ni décoloration

  • Bonjour, je voudrais me faire une colo maison. Je suis châtain et je voudrais me teindre les cheveux en châtain très clair, est-ce possible ou fait-il aller chez le coiffeur ?

  • Bonjour, moi j’ai un problème ,je fais des meches blondes et ça prend du temps à appliquer,du coup quand ça fais 30min que j’ai fais les premières mèches,ça fais à peine 5min que j’ai fais les dernière,du coup je rince par peur de devenir orange fluo mais le derrière de ma tete n’a pas eu le temps d’éclaircir en 5 min !! alors en général je le fais en deux fois,mais faire les meches-rincer-secher-refaire des meches-re-rincer-re-secher ,c’est looooong ! des solutions?

  • Bonjour, je viens de lire ton post sur les colo maisons, étant coiffeuse, je peux te dire en toute honnêteté qu’il ne faut absolument pas encourager les gens vers ce genre de coloration. Déjà de une, il n’y a rien de pire pour les cheveux; n’as tu jamais vu les reportages à la télévision qui compare une colo pro et une colo maison ? Ça bousille le cheveux de l’intérieur et les gaine de silicone pour caché la « misère » , de plus, te couperais tu les cheveux seule ? Je ne pense pas, car les professionnelles de la coiffure ont un diplôme donc tu leurs fais confiance pour ça ? Et bien, pour les couleurs c’est exactement la même chose, ils ont leurs diplômes et connaissent donc la colorimétrie et les produits a utilisé. Saches aussi qu’une coloration ne se fait pas qu’en fonction de la couleur que l’on souhaite, il y’a aussi la matière du cheveu qui compte. Car tu as peut-être l’habitude de faire ça jusqu’au jour ou tes cheveux se casseront ou seront vert à cause d’une coloration mal choisit. Mais aussi, cela dénigre le travail des coiffeurs. Et le plus important, oui effectivement, le prix est conséquent chez le coiffeur, mais la qualité est là. Pour celles qui ne veulent pas mettre le prix chez le coiffeur, il reste les grossiste de coiffure ce qui est la meilleure alternative car vous ne paierais pas plus cher ( entre 8 et 14 euros la coloration) mais pour ce prix là, vous avez aussi les conseils d’une professionnelle.

    • Anne-Flore, je ne dénigre pas le travail des coiffeurs, seulement, quand on a pas le budget, on a pas le budget. Je me colore les cheveux à la maison depuis mon adolescence, et j’ai 32 ans. Je n’ai jamais eu un seul souci, mais c’est mon expérience personnelle et je pense, ou en tout cas j’espère, que chacun fait ce qu’il veut et en connaissance de cause. D’ailleurs mon article est aussi là pour expliquer que c’est pas si facile de se colorer les cheveux à la maison.
      Et si tu me relis, je vais aussi faire mes colos chez le coiffeur quand je peux, c’est bien plus pratique et j’adore me faire chouchouter.
      Mais voilà, il faudrait y aller tous les mois et pour moi, c’est juste pas possible 😉

  • Je comprend tout à fait! Quand j’étais jeune, j’ai voulu faire une décolo chez une coiffeuse, résultat ? Mon cuir chevelu pleins de plaque et de cloques, dont une croute qui ne partira jamais. Depuis, je fais toutes mes colos et mes décolos à la maison, et je n’ai jamais eu de mauvaise surprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *