Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Transformer son fard à paupières avec une base.

 C’est le commentaire de freesia sur le make-up Wild Violet Estée Lauder qui m’a inspiré ce petit article.

 Je me suis rendue compte que si beaucoup commencent à connaitre la base à paupières classique, celle que l’on pose avant le maquillage pour éviter que le fard ne file dans les plis et prolonger sa tenue, le fait d’utiliser en plus une base colorée n’était pas forcément évident.

 Colorée, ou pas d’ailleurs puisque le noir et le blanc ne sont pas des couleurs.

 Donc, qu’est-ce qu’une base de couleur et est-ce vraiment bien utile…?

 J’entends par base colorée tous les fards, les crayons ou les liner à la texture un peu grasse, qui permettent d’accrocher la couleur (en l’occurrence, en poudre que ce soit compacte ou libre) sans qu’elle ne se mélange.

 Parmi les plus connues, il y a les fameux crayons jumbos que l’on trouve chez NYX mais également dans d’autres marques, et les fameux paintpot de MAC par exemple. Mais vous pouvez tout aussi bien utiliser un liner gel, ou un crayon khôl, tant que sa texture n’est pas trop sèche. Les 24/7 d’Urban Decay ou les aqua eyes de Make Up ForEver sont parfaits par exemple, mais il existe des tas d’options et des tas de produits que vous pourrez potentiellement détourner en base colorée.

 Est-ce bien utile…?

 Évidemment que je vais vous dire oui. Une base colorée va vous permettre de transformer votre fard. En plus de le faire mieux ressortir et tenir plus longtemps. Si vous aimez la couleur et ses surprises, découvrir les faces cachées d’un fard (ou d’un pigment) lambda, c’est toujours un bonheur. C’est aussi rendre son maquillage unique et multiplier les possibilités de votre trousse à maquillage.

 Si vous avez par exemple deux couleurs de fards et trois crayons gras de couleurs différentes, vous n’avez plus deux mais huit couleurs potentielles pour vous maquiller. C’est astucieux, inventif et économique…

 On va prendre un exemple très concret, et pour ça j’ai choisi un pigment de chez TKB qui s’appelle Coral Leef Blue. Libre à vous de tenter l’expèrience avec n’importe quel fard à paupières ou n’importe quel pigment.

DSCF9241_modifie1.JPG

 Coral Leef Blue est un pigment un peu transparent et assez discret. On va lui apprendre à s’exprimer !

DSCF9241_modifie2.JPG

 Tadaaaam !

 Sur une base noire, il devient plus profond, plus intense, parfait pour un smoky.

 Sur une base dorée, il se fait un peu plus vert.

 Sur une base blanche, le voilà lumineux et presque turquoise.

 Notez que vous pouvez également, pour intensifier un pigment, humidifier simplement votre pinceau. Je préfère personnellement la méthode de la base, certains pigments ayant des tendances hydrophobes et faisant rapidement pâtés et boulettes intravaillables.

 Quelques règles de base, et je vous laisse aller faire vos tests :

 Toujours essayer le rendu avant de se lancer sur les yeux, ça évite les mauvaises surprises.

 Vous pouvez cumuler une base classique (primer potion, shadow insurance, etc…) et la base colorée mais pensez toujours à bien estomper votre base colorée : si vous en mettez trop, il y a de forte chance que tout file dans les plis. Si vous voulez une effet plus intense, travaillez en superposant les couches plutôt qu’en mettant directement la dose. Et voilà…

 Vous êtes prêtes…? A vos pinceaux !



0 thoughts on “Transformer son fard à paupières avec une base.”

  • @chouby36 : en fait le principe est tout simple, il suffit de poser son fard à paupières classique sur une base de couleur (crayon gras, paintpot, fard crème…) pour le transformer ^^

    @chantal : il y a des résultats étonnant et ça augmente le potentiel de certains fards ^^

  • Merci pour l’astuce pour combiner primer potion et base colorée, je ne pensais pas que c’était possible! bon allez, maintenant je vais m’amuser ;-).

  • MERCI !!!!!!!! 🙂 🙂 et dire que je n etais pas la cette semaine pour lire en live ton post… me voila une femme heureuse puisque tu as repondu avec force explications… a mes interrogations.merci encore.. je peux abuser quand tu dis bas noire: tu choisis une base ‘grasse’ tres foncee et dans le cas d une base ‘blanche’, est ce vraiment un blanc ou toute base claire, rosee par exemple peut elle faire l affaire?? un grand merci a toi pour tes precieuses idees

  • @Cathy : on peut ^^ il suffit de ne pas tomber dans le piège d’en mettre trop, sinon ça file quand même. Question de dosage ^^

    @freesia : Mais de rien ^^ Pour la base “blanche”, tu peux très bien choisir un blanc opaque comme transparent, un rosé aussi, le rendu sera juste un peu différent. Plus ta base est opaque, plus ton fards sera changé. Tout est possible ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *