Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Blackstar Red, TKB [+mini giveaway]

Je suis malade. Donc j’ai une tête de zombie. Bien qu’aujourd’hui, après 48h de lutte microbienne, j’ai retrouvé un peu de dignité, mais bon c’est pas encore ça.

 Y’a quand même des trucs qu’un blogueuse beauté peut faire en étant à l’article de la mort (quoi j’exagère…?) : des swatchs. C’était ça ou écrire un article « j’ai testé : choper la crève au mois d’Août ».

 J’ai donc choisi une victime, j’ai pris des photos, je me suis peinturé le bras, et me voilà à m’extasier devant la beauté de la chose…

 Et cette chose c’est le pigment Blackstar Red de chez l’ami grossiste TKB.

DSCF2162_modifie.JPG

 Il y a quatre déclinaisons dans la collection « blackstar » : blue, gold, green et red. Ce sont des pigments très foncés, des couleurs idéales pour des smockys originaux, à l’instar de la black palette d’urban decay. Blackstar Red est donc un rouge foncé très intense, que je vais avoir un mal fou à décrire, je dirais… aubergine…?

DSCF2166_modifie.JPG

 Évidemment, ça brille, c’est beau, et je me surprends toujours à penser à quel point la couleur peut me fasciner….

 Et sur la peau…?

DSCF2172_modifie.JPG

 Sans base, il est déjà très intense, mais attention, à l’estompage, il s’affadit vite et il faut y aller petit à petit, par couches successives, en tapotant, si vous voulez obtenir un résultat convenable.

 Je rappelle que les pigments TKB n’ont pas pour vocation d’être des « produits finis ». Si vous voulez une meilleur adhérence, plus de tenue à l’estompage, il faut rajouter des additifs. Ce sont des pigments et rien que des pigments, pas des fards.

 Il y a tout de même un moyen simple d’obtenir des résultats plus satisfaisants en tenue et en estompe, c’est… c’est… c’est…?

 Bien sûr que vous le savez, c’est de le poser sur une base.

 

DSCF2171_modifie.JPG

 Ici sur une base noire (jumbo 2 en 1 Vera Valenti), il prend de suite plus de profondeur. Je le trouve un peu plus « sourd », plus mystèrieux, les reflet sont plus métalliques, vraiment parfait pour un smocky !

DSCF2170_modifie.JPG

 Sur une base blanche (gel liner coastal scents), je le trouve aussi super intéressant : il devient un peu plus taupe. Difficile de se rendre compte en photo bien sûr… mais déjà on peut voir à quelle point la base change le rendu du pigment. Ce qui le rend déclinable à l’infini puisqu’au peut utiliser n’importe quelle couleur en base, il suffit d’avoir dans sa trousse un crayon gras ou un fard à la texture crème et hop ! Transformation !

 Bref vous l’aurez compris, encore un pigment de toute beauté, à réserver aux amoureuses des couleurs sombres et du maquillage intense.

 Et si on partageait…?

  Avec mon pot de Blackstar Red, je pourrais encore maquiller mes arrières petits enfants.

 J’ai donc préparé un petit sachet qui ne demande qu’à voler vers sa nouvelle propriétaire.

 Si vous avez envie de découvrir les pigments, si vous connaissez les pigments mais pas cette couleur, si vous la connaissez mais que vous voulez un peu de rab… je vous invite à laisser un petit commentaire !

 J’ai mis environ un quart de cuillère à café dans le sachet, ça n’a l’air de rien mais si vous étiez amenée à l’utiliser au quotidien vous en auriez déjà pour environ 6 mois.

 Vous avez jusqu’à Dimanche soir (4/11), 22h, pour jouer. Vous pouvez partager l’info aussi, pas de chance supplémentaire au bout du chemin, mais si ce mini giveaway plait, il y a des chances pour que je continue de partager mes pigments (et Dieu sait que j’en ai à partager !)

 Bonne chance et à très vite !

 

 



20 thoughts on “Blackstar Red, TKB [+mini giveaway]”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *