Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Défi du lundi : crise économique

 C’est la première fois que je fais le défi du lundi de My Beauty Québec.

 J’ai été très tentée par celui de la semaine dernière, l’inventaire, mais il m’aurait fallu bien une semaine entière pour le préparer. Cette semaine, le thème du défi est « chic et pas cher », forcément, ça ne peut que me parler !

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que « chic et pas cher » c’est quasiment mon credo. Ici ce sont toujours côtoyés petites et grandes marques, et si je peux faire mon teint avec du Clarins, je n’ai ni peur, ni honte, de l’associer à du Miss Europe.

 Les petites marques sont pour moi de vraies mines d’or, d’abord parce que je suis convaincue que le prix ne fait pas forcément la qualité, et ensuite parce que les petits prix me permettent de satisfaire mon besoin compulsif de collectionner (d’entasser, dirait le Loulou). Quand pour le prix d’un vernis Chanel ont peut s’acheter 10 vernis Miss Europe, vous pouvez être sûr de me croiser dans les allées d’un Gifi plutôt que d’un Sephora.

 Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier les grandes marques, et parfois d’investir, pour la beauté de l’objet ou son originalité…

 Bref, voilà mes petites combines préférées pour du make-up chic et pas cher…

 1/ les pigments TKB :

DSCF2181_modifie.JPG

 J’en suis dingue. J’en parlais y’a pas longtemps et j’ai d’ailleurs décidé d’en présenter au moins un par semaine associé à son petit GiveAway. Pour 1.50 dollars, vous avez dans un sachet assez de pigment pour vous maquiller sur trois générations. Sur la photo, ce sont des petits pots de 5 grammes, et vous en remplissez au moins 4 avec un sachet échantillon. Au moins.

 Chez TKB, il y a plus de 200 couleurs de pigment. Je ne compte pas les miens, parce que non seulement il y a les TKB, mais il y a en plus, mes mélanges perso de couleurs. Ils sont pour moi une source quasi inépuisable d’inspiration…

 2/ Les vernis à ongles Miss Europe

DSCF2184_modifie.JPG

 Dans ma collection perso, j’en ai une quarantaine. Je les ai découvert à la Foire Fouille et j’en suis devenue une inconditionnelle. Je rêvais de les avoir en boutique et c’est chose faite. Je n’ai pour le moment que 18 références, c’est peu par rapport au choix énorme de la gamme, mais pour moi, le vernis Miss Europe c’est vraiment LE symbole du chic et pas cher. Pour environ deux euros (1.90 sur la boutique), ils sont déclinés en trois gammes : pro, classique et mode. Il y a de tout, du crème, du sheer, du métallisé… du bonheur en flacon !

 3/ les petites marques, le déstockage, les soldes.

DSCF2185_modifie.JPG

 Première leçon, ne jamais penser que pas cher = mauvaise qualité. En matière de maquillage c’est faux. Je suis une fan de petites marques : Vera Valenti, e.l.f, NYX, Kiko… Autant de marques qui recèlent de vrais trésors cheap, comme les palettes ultra pigmentées de chez Vera Valenti, les rouge à lèvres, les illuminateurs de chez e.l.f, les magasins Kiko entiers où je pourrais claquer un Smic si je savais en gagner au moins deux dans le mois, etc etc…

 Deuxième leçon, fouiner dans les magasins de destockage ! Mon préféré : Stock’O’Manie. Rouge à lèvres L’Oréal à 2.95 euros, mascara à 4.95 euros… et quand les destockeurs déstockent ça donne genre « tout à un euro » gniiiiiiii. Les boutiques SAGA ou Folies Cosmétiques sont également très sympa pour ça et j’essaye de proposer également dans la boutique quelques articles de destockage : Urban Decay, Revlon, Maybelline… invendus, fin de séries, faillites de magasins, autant d’occasions de payer son make-up à -50% voir plus.

 Troisième leçon, soldes, soldes, sooooldes ! Chez Sepho, je suis dans les starting block ! Mon make-up de marque est souvent acheté en solde. Le butin dépend des années, mais il faut mieux y aller le premier jour et faire une razzia dans les bacs de gloss à 50 centimes. Suivant les magasins, on peut même retrouver, dès Janvier, les éditions limitées des grandes marques à -50% et c’est comme ça que j’ai pu acquérir la BOS New-York et la Enchanted Glamourland, les deux pour le prix d’une.

 Voilà comment en quelques petites astuces, on se fait une trousse de make-up à prix réduit et de qualité ! Je m’arrête là, mais je pourrais en parler des heures entières ^^.

 J’espère que le défi est relevé et je vous dit à très vite !

 Et si vous aussi vous avez vos astuces et vos adresses pour du make-up pas cher, n’hésitez pas à partager ! ^^



2 thoughts on “Défi du lundi : crise économique”

  • Défi relevé! ta 1ère participation est réussie, merci de partager tes bons plans avec nous 😉 Comme toi, je n’ai pas de complexe à aligner un vernis Dior à côté d’un NYColor. En makeup j’ai du matériel dans toutes les gammes de prix! Par contre pour les soins de la peau je suis plus regardante car ma peau sensible ne tolère pas toutes les substances, je dois donc bien lire les étiquettes.

  • le flacon des vernis miis europe est le même que celui des vernis bourjois d’il y a 10/15 ans, ça me rappelle quand j’étais ado 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *