Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Urban Decay : Loaded + Perversion

 Sur Mon Côté Greluche, c’est de notoriété publique, on a souvent trois trains de retard.
 Oui et non, parce qu’après tout, tout le monde n’achète pas que les dernières nouveautés, et que toutes les palettes, tous les fards que l’on a en stock, il faut bien s’en servir quand même.

 Alors aujourd’hui on ressort sa Book of Shadows New York, et sur la première ligne, on dégaine les fards Loaded et Perversion.

 Loaded est une sorte de duochrome, vert très foncé, quasi noir, et ça tombe bien j’avais envie de quelque chose de très intense, sans avoir la black palette sous la main. J’ai très peu utilisé ma BOS NY, il faut dire que je l’avais dégotée en solde et que j’avais fait une orgie de shopping au rabais ce jour là. Trois palettes avec douze millions de fards chacune, et seulement deux yeux, quel malheur !
 Perversion et un presque noir, mat.

DSCF2207_modifie.JPG

 J’ai donc fait une sorte de smocky en posant une base noire grasse. Mais comme je suis à la maison, je me suis dit que zut, j’allais zapper la base à paupière, j’aurai pas du, ça crease un peu et du coup je n’étais pas contente de mes photos… Bon il faut y regarder de près, mais du coup, je n’ai pas énormément d’images à vous montrer.

DSCF2217_modifie.JPG
 C’est plutôt décevant en plus, parce que dans la vraie vie, je trouve que c’est un très beau smocky, très vibrant, changeant suivant la lumière, et c’est Loaded qui fait tout. Parce que j’ai plutôt eu l’impression que Perversion n’était là que pour me compliquer la vie à l’estompage. J’aurai pu tout aussi bien me contenter de monter Loaded plus haut et de l’estomper directement avec la touche lumière (qui est un fard d’une petite palette Miss Europe).

DSCF2239_modifie.JPG

 Pour le teint, un zeste de BB Crème Erborian, un soupçon d’anticernes UNE, et un peu de Blush 2B.
 Les lèvres ne me plaisent pas trop, je voulais quelque chose d’un peu plus nude à l’origine mais, idée fixe oblige, il fallait que j’essaye mon rouge Kiko. C’est le numéro 338, une sorte de brun qui tire bien sur le mauve… J’ai rajouté une touche de gloss rosé par dessus mais ça n’a pas changé grand chose. Par contre ça rend mieux à la lumière naturelle que quand je me regarde dans la glace à la maison…

 Et un sourire en coin pour la route…?DSCF2231_modifie.JPG

 Je me suis dépêchée de faire mes grimaces et de rentrer. Je sais pas chez vous, mais ici, c’est drôlement triste, et comme dirait ma prof d’histoire-géo dans ma prime jeunesse « ya du crrrrrrrrrachin ! »
 Je vous souhaite néanmoins une bonne fin de journée et à très vite !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *