Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Pigments de la galère


 Y’a des make-up comme ça, où on a même pas terminé le premier oeil et où on se dit qu’on va vite fait aller chercher la bouteille de démaquillant avant d’être tenter de tout mettre à la poubelle.

 Sérieux comment j’ai galéré. Je sais que ça faisait longtemps que je n’avais pas utilisé mes pigments mais là franchement… tout ça c’est de la faute de L’Eye Seal Make Up For Ever. J’ai acheté ce machin il y a un petit moment déjà, parce que c’est sensé rendre les fards waterproof et les pigments plus faciles à poser. Sans rire j’aurai mieux fait de me casser une jambe ce jour là parce que j’ai beau essayer, je n’arrive pas à m’en servir. J’ai essayé en mouillant mon pinceau avec, en mélangeant une goutte directement à mon pigment, mais rien à faire, je galère. Pour la pose, pour l’estompage… parce qu’effectivement waterproof ça marche pour de vrai. Sauf qu’après pour estomper je vous dis pas la galère…

DSCF4224_modifie.JPG

 Du coup, je sais pas trop comment je m’en suis sortie, nan parce qu’en plus, j’ai eu un souci de liner et il a fallu que je défasse pour refaire. Une plaie ce make-up… juste le jour où j’étais décidée à faire une vidéo et bah wallou quoi…

 

 DSCF4223_modifie.JPG

 DSCF4214_modifie.JPG

 Bon, j’ai hésité à le montrer, je trouvais que ça montait un peu trop haut, vu que j’ai été obligée de rajouter de la matière pour pouvoir estomper au mieux, sinon ça faisait une grosse délimitation pas joulie. Et finalement, je l’aime bien, et j’aime beaucoup l’association de couleur aussi…

 

DSCF4215_modifie.JPG

 

DSCF4212_modifie.JPG

 

 Donc, comment on fait le premier oeil, je sais plus, parce qu’il m’a donné trop de fil à retordre, mais pour le deuxième, je me souviens bien !

 On commence par appliquer une base et j’ai utilisé la Eyebase Cargo

 Puis, j’ai posé en tout premier ma touche lumière, le blanc du duo n°05 d’ombres à paupières Yesensy (celui là même), sous le sourcil et en coin interne de l’oeil. Avec un pinceau crayon, j’ai posé le noir de ce même duo sur la banane, en partant du coin externe et en m’arrêtant à peu près au milieu de l’oeil. C’était juste pour que le pigment par dessus soit un peu intensifié.

 On passe aux pigments. J’ai tenté l’Eye Seal de MUFE, je vous le conseille pas si vous êtes débutante ou pas patiente, mais comme je l’avais utilisé pour le premier oeil, j’étais obligée de le faire aussi pour le second, vu qu’il fait quand même bien ressortir les couleurs. Quand on arrive à s’en servir. On va donc mouiller un pinceau plat avec et toutouiller dans son pigment.

 Sur la paupière mobile, c’est le Love Song de chez TKB. On le tapote sans s’énerver parce que le pinceau ne veut plus rendre de matière. Zen.

 On va ensuite poser, en externe et sur la banane, par dessus le fard noir, le Deep Russet toujours de chez TKB. Et là, on va se magner les fesses pour l’estompage sous peine d’être obligée de mettre et de remettre de la matière. On pose le même pigment en ras de cil inférieurs.

 Le liner crème e.l.f studio black est appliqué quand même assez épais. Je n’ai pas fait de virgule, pourquoi, parce que je suis allée trop loin la première fois et que j’ai tenté un rattrapage foireux façon feu Amy Winehouse, échec total, démaquillage partiel de feignasse, tentative de bouchage des trous… on laisse tomber la virgule pour aujourd’hui !

 Un trait de khôl dans la muqueuse avec le crayon Essence Beauty Victim qui est un chouette khôl bien intense qui marque et tient bien. Et deux couches de mascara Glam&Sexy Bell noir. Que je testais pour l’occasion car je viens de le rentrer en boutique ici. Crash test réussi, il sépare bien les cils, le résultat est joli et naturel et en plus il laisse les cils souples et ça j’adore.

 

DSCF4230_modifie.JPG

 Je sais, on voit pas grand chose mais dehors on se les gèle vraiment fort quoi. Et puis c’est pas facile de trouver une bonne exposition avec la neige et enfin, y’a le facteur qu’est arrivé et je crois qu’il m’a regardé bizarre. Bref je suis rentrée sans photo potable de ma tête.

 Enfin ça ne m’empêche pas de vous dire que pour le teint, j’ai misé sur la BB cream Erborian Doré qui est un de mes chouchous de tous les temps, et d’un soupçon de blush Bourjois Rose Ambre. Sur les lèvres, j’ai utilisé la petite miniature de l’Absolu Nu de Lancome n°302, un très joli nude rose un brin soutenu. 

 Bref, c’est un make-up qui revient de loin et surtout qui m’a bien pris la tête. En plus j’ai mis du pigment plein la nappe, bravo.

 Question, avant de vous souhaiter une bonne soirée, j’ai l’habitude de récapituler la « liste des courses » quand je fais un make-up. Je l’ai intégrée cette fois directement aux explications de l’article. Est-ce qu’à votre avis je continue la récapépète ou est-ce que ça n’est pas vraiment nécessaire…?

 Et maintenant je vous souhaite une bonne soirée ^^



3 thoughts on “Pigments de la galère”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *