Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Tu sens bon la mer… et tu nages comme une sirène…

 Hello !

  je sais pas chez vous, mais ici il fait plutôt triste. Et puis on est coincés à la maison. Je ne reprends le boulot que Vendredi prochain, et non, je ne suis pas en vacances. Je traîne la patte depuis qu’une cliente maladroite m’a fait tombé sa tablette en pin, un bidule qui fait 2 mètres de long, sur le pied. Bref, je suis définitivement une poissarde des membres inférieurs au boulot. A la radio rien de cassé, mais j’ai le pied du genre bleuté si vous voyez ce que je veux dire.

 Enfin ça s’arrange au fil des jours puisque cette nuit j’ai fait une vraie nuit, sans me réveiller toutes les deux heures parce que le chat s’installe sur le mauvais pied ou que la couette est trop lourde. Du coup, je suis un peu mieux reposée et j’ai eu envie de sortir les pinceaux !

 Je me suis inspirée de cette phrase, souvenir d’enfance, à force de regarder et de re-regarder le film d’animation Gandahar. Je ne sais pas si beaucoup d’entre vous vont connaître mais c’est pas grave ^^.

 « Tu sens bon la mer… et tu nages comme une sirène… »

 

 IMG_9361_modifie.JPG

 Forcément… du bleu !

 On commence avec une base à paupières et j’ai choisi le color tattoo Maybelline Turquoise forever. C’est indispensable, puisque j’ai ensuite ressorti mes petits pots de pigments TKB.

 Sur toute la paupière mobile, j’ai posé un bleu mat, et en externe et dans le creux, le pigment capricorn sea qui est un magnifique bleu-vert très changeant, très irisé.

 

 IMG_9362_modifie.JPG

IMG_9347_modifie.JPG

 Pour compléter un peu l’harmonie de couleur, j’ai accentué le coin externe en posant le fard Junkie de la Vice palette Urban Decay, et un soupçon de Black Market pour un peu plus de relief. La touche lumière provient du duo yesensy n°06.

 En ras de cils inférieurs, j’ai remédié au constat fait hier avec le glossy eyepencil Debby n°7. Je ne m’en était jamais servie, et bah c’est réparé. Il est vraiment très chouette, et l’effet glossy est bien présent. Pour un maquillage censé rappeler les sirènes et la mer, on dirait presque que la couleur est humide. Par contre, il est formellement interdit de toucher et de se frotter les yeux parce qu’on enlève le crayon en faisant de « jolies » traînées de bleu-vert, comme sur la photo suivante où l’apposition du logo n’a pas réussi à cacher le mini massacre.

 

 IMG_9338_modifie.JPG

IMG_9340_modifie.JPG

 J’ai ensuite utilisé, dans la muqueuse et en liner, le crayon 24/7 Perversion d’Urban Decay. Il est d’une facilité d’utilisation et d’une intensité incroyable. Un indispensable.

 

IMG_9372_modifie.JPG

 IMG_9341_modifie.JPG

 Il va sans dire que c’est un maquillage que je n’aurai jamais tenté au boulot, sous peine de passer la journée à répondre aux messieurs que oui, c’est très bleu et gnagnagna gnagnagna. Non mais sans rire, parfois, il faut savoir mettre son trop plein de féminité en veilleuse si on ne veut pas se faire trop embêter. Je suis une fille de paix et de tranquillité moi, surtout quand il s’agit de cultiver la mienne ^^. En ville c’est plus facile. Dans un village de 2600 habitants, au bout de 15 jours, tout le monde sait où vous trouver hein. Non pas que les gens soient méchants, pas du tout, c’est tout le contraire… mais justement pour éviter qu’ils ne deviennent trop familiers, c’est le mot juste.

 La fille trop sauvage ^^.

 

 Enfin bref… j’ai fait mon teint aussi, et j’ai découvert le fond de teint Pure Light d’Yves Rocher : j’adore ! Il est extra ce truc ! J’ai été d’abord surprise par sa texture très liquide mais force est de constater qu’en fait, c’est une texture comme celle-ci qu’il me fallait depuis longtemps ! Elle se fond dans ma peau sans marquer les zones sèches et la laisse ultra lumineuse. J’essaierai d’en faire une revue à part entière, mais je suis archi-convaincue par ce fond de teint.

 J’ai corrigé ce qu’il restait à corriger au correcteur super stay 24h de Maybelline, avant de poudrer avec la poudre à 1 euro de chez Elf, et j’ai blushé avec le all in one Cacao de chez The Body Shop.

 

 IMG_9351_modifie.JPG

 Ah oui si reste le gloss : honey bronze The Body Shop. Avec tant de bleu sur les yeux, je ne me vois pas mettre autre chose que du discret sur les lèvres !

  La liste des courses…

 

 Les yeux :

=> color tattoo Maybelline Turquoise Forever

=> pigments TKB : FD&C Blue 1 Alum Lake et Capricorn Sea

=> Urban Decay Vice palette : Junkie, Black Market

=> crayon glossy Debby n°7

=> crayon 24/7 Urban Decay Perversion

=> mascara Sumptuous Extreme Estée Lauder Extreme Black

 

 Le teint :

=> Fond de teint Pure Light Yves Rocher Medium

=> correcteur Superstay 24h Maybelline Beige clair

=> poudre pressée elf n°1

=> blush all in one The Body Shop Cacao

 

 Les lèvres :

=> nectar de gloss hydratant Honey Bronze The Body Shop

 

 Et voilà ! j’espère que ça vous plait (et faites moi signe si vous aussi vous avez grandi avec Gandahar ^^) !

 

 IMG_9342_modifie.JPG

 N’oubliez pas : on voit mieux en cliquant sur les photos 😉

 Bonne fin de journée !



1 thought on “Tu sens bon la mer… et tu nages comme une sirène…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *