Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Le retour du point minceur : à la découverte de la méthode chocolat

 Ouuuuh ça fait longtemps !

 Bon, vous le savez, je suis une future mariée de Juin. Et je crois que beaucoup de future mariée ont eu envie un jour de perdre un peu de poids pour être jolie dans sa robe. C’est mon cas aussi, mais dans le fond c’est un peu plus compliqué également.

 Avant de reprendre un programme minceur, il fallait bien refaire le point. Le point sur son alimentation, sur ses attentes, sur ses envies, sur son rapport avec son corps.

 

 Aujourd’hui, je suis quand même plus sereine avec moi même qu’à une époque. Époque où d’ailleurs j’avais entamé le régime Dukan qui avait bien fonctionné, mais ça c’était avant ma longue période de « convalescence cheville » et les événements malheureux qui n’ont cessé de la marquer. Un peu moins de 4 ans, 5 deuils. Vous avez beau avoir la meilleure volonté du monde, il faut bien trouver une compensation, quelque chose auquel se rattacher.

 Je me suis rattachée à ma famille, à mon homme, à mes collections de futilités matérielles et… à la nourriture. 

 Ces 12 kilos que j’avais perdu sont revenus petit à petit, mais par chance je n’ai pas entièrement perdu la confiance qui était venue avec leur disparition. Je ne dis pas que tous les jours c’est la fête devant le miroir et que je me trouve toujours au top, mais j’ai appris à mieux accepter mon corps.

 Par contre, je mange toujours aussi mal et ça, j’aimerai bien en venir à bout.

 Mon mariage approchant, revoilà la motivation qui arrive en courant. Ce bidou est certes moelleux et confortable, mais un peu plus ferme c’est pas mal aussi.

 Et puis, mieux manger, c’est aussi s’engager vers un avenir plus équilibré, une meilleure santé.

 Seulement voilà, seule, je n’y arrive pas.

 Je n’ai aucune envie de reprendre Dukan et son défilé de steack haché. J’ai fondu, mais je n’ai pas appris.

 Weight Watchers était pas mal, mais les réunions m’ennuient et je me sens aussi isolée dans cet esprit de groupe. Je n’ai pas envie que chaque chose mangée se transforme en points. On y apprend mieux qu’avec Dukan, mais on est aussi tenté de tricher un peu, genre de manger une tomate le midi pour pouvoir s’enquiller une pizza le soir. Et du coup, je culpabilisais dès que je dépassais un peu les points.

 

 Et puis j’ai reçu le mail qui tombait à pic. Où l’on me proposait de tester une méthode au nom plutôt sympa : La méthode Chocolat, sur le site ligne en ligne.

 Le pitch :

« La Méthode Chocolat n’est pas un simple régime mais une méthode globale pour un mieux-être général. Elle vous permettra non seulement de  prendre en main votre alimentation mais également d’élaborer un travail sur vous et votre comportement alimentaire, ceci  grâce à des outils inspirés des thérapies comportementales en psychologie. Je suis convaincue qu’elles sont l’élément clé pour une perte de poids durable »

 C’est cette approche globale qui m’a plu : je ne veux pas faire un régime, je veux me reprendre en main, manger mieux, changer mes habitudes pour retrouver une hygiène de vie plus saine.

 J’ai donc commencé par répondre aux questions du premier bilan diététique et j’ai reçu rapidement les premières réponses personnalisées de ma diététicienne. J’insiste sur personnalisées, car c’est un vrai contact qui s’installe. Quelque part, c’est la méthode qui s’adapte à vous et pas le contraire.

 Je retrouve ensuite sur le site mon carnet alimentaire où je peux noter mes repas mais aussi mon état d’esprit et mes activités, des idées de menus et de recettes pour chaque semaine(avec la liste des courses ! Alors ça c’est carrément génial !).

 Je retiens une phrase capitale de ma diététicienne : « Nous ne sommes pas là pour vous juger mais pour vous aider »

 C’est très important et cela m’aidera à ne pas avoir envie de tricher. Par exemple on ne peut pas dire que le bol de céréales du petit dej soit inscrit dans mon programme et pour un premier jour j’aurai pu faire un effort. Mais j’ai quand même noté le bol sur mon carnet.

 Mon objectif perso pour cette semaine :

=> arriver à tenir le carnet

=> faire au minimum deux des recettes proposées dans le programme

=> consulter la première vidéo d’exercices et tenter la chose.

 Donc voilà, on est parti ! Je vous donne rendez-vous lundi prochain pour le bilan de cette première semaine avec Ligne en Ligne !

 

 

 



3 thoughts on “Le retour du point minceur : à la découverte de la méthode chocolat”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *