Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Pas convaincue : le shampoing Melu Davines

 Hello tout le monde !

 Aujourd’hui on va causer shampoing tiens !

 J’ai reçu dans le Crazy Bag le format 250 ml du shampoing Melu de Davines. A priori, il tombait vraiment à pic, déjà parce que je ne connaissais absolument pas la marque, et que j’aime plus que tout découvrir de nouvelles choses, et surtout parce qu’il est formulé pour les cheveux longs et cassants/abîmés. Je me suis dis génial, ce sera parfait pour ma tignasse et sa tendance aux pointes vite foutues.

 J’avais aussi dans l’esprit que Davines était une marque plutôt pointue avec de chouettes produits.

 Le packaging est des plus minimalistes. C’est pas très funky mais ça ne me dérange pas. Un flacon transparent, très souple, une étiquette blanche, une typo très épurée. Un shampoing zen quoi. La couleur est jolie, un vert tendre un peu guimauve, et j’ai beaucoup aimé son odeur, même si je suis incapable de vous la décrire.

 

 davinesmelu.JPG

 Je m’en suis quand même servie pas mal avant de vous livrer mes impressions, j’avais vraiment envie de lui laisser sa chance… ça fait donc à peu près trois semaines que mes cheveux carburent au Melu, et le bilan est… très mitigé…

 Côté texture, c’est un shampoing assez liquide. J’ai l’habitude de formules plus épaisses et de flacon moins souples, ce qui fait qu’à la première utilisation j’ai pas vraiment eu la main légère. Avant qu’on ai le temps de dire ouf on a la moitié du flacon dans la main. Bon j’exagère, là j’ai utilisé un tiers du flacon, et trois semaines à deux shampoings par semaine, ça fait seulement 5/6 utilisations… je trouve que c’est peu pour le produit utilisé, même avec les cheveux longs.

 Il faut dire aussi que je l’ai trouvé assez bizarre à l’usage. Toujours cette texture inhabituelle… ça ne mousse pas des masses et en fait j’avais l’impression après le rinçage de ne pas avoir lavé mes cheveux. Pour moi le shampoing c’est aussi un moment de plaisir et de détente, et là franchement c’était juste un moment de rien de tout en fait.

 

 davinesmelu2.JPG

 

Du coup je n’ai évidemment pas eu l’impression qu’il soignait mes cheveux ou qu’il avait une quelconque action sur la casse et les cheveux abimés, mais ça c’est peut-être parce que je ne suis pas allée au bout du flacon.

 J’ai arrêté son utilisation définitivement. Ma plus grosse déception en fait c’est que mon cuir chevelu a décidé qu’il en voulait pas : ce shampoing fait graisser à mort le scalp.

 La première fois, avec mon cheveux gras au bout de deux jours, je me suis dit « tiens j’en ai trop mis ». La deuxième fois, rebelotte, « tiens j’ai mal rincé ? ». J’ai insisté, toujours le même souci. Mes racines sont pas contentes, elles me parlent : « on aime pas ton shampoing, laisse tomber ! »

 Je me suis demandé à un moment s’il n’était pas par hasard sans silicone, parce qu’il faut parfois un certains temps aux cheveux élevés au silicone pour s’habituer à un shampoing qui n’en contient pas. J’ai l’habitude d’alterner avec et sans sans souci mais je lui ai quand même cherché des excuses quoi…

 Et bah si, y’a du silicone dans Melu. Et y’a aussi du Sodium Laureth Sulfate. Je ne suis pas regardante sur les compos, mais je trouve que pour un shampoing au positionnement un peu chic et hype (environ 15 euros la chose, tout de même), c’est carrément décevant.

 Moi ça me coupe l’envie de retenter l’expérience Davines. Je préfère encore être moins « tendance » et rester avec Jacques, Yves et Jean-Louis. Peut-être que les autres shampoings et soins de la marque sont très biens, mais au prix de la déception, nous allons en rester là, merci.

 

 Et vous vous avez testé cette marque ? y’a des choses bien quand même dedans ?

 Je vous souhaite une belle journée ! Je sais que certaines ont de la neige, je suis un peu jalouse j’avoue, masi j’ai un beau soleil quand même ce matin donc ça fait plaisir ^^

 A très vite !

Recherches associées :

  • davines avis
  • produits davines avis


5 thoughts on “Pas convaincue : le shampoing Melu Davines”

  • kikou, moi je suis compliqué en shampoing aussi .. enfin pas moi … mes cheveux … j’adore tout ce qui donne du volume mais ça me rend les cheveux secs, j’aime tout ce qui sent bon mais ça me donne vite des démengeaisons, j’adore hydrater mes cheveux mais j’ai vite les cheveux gras après … pfff je crois que le top du top que j’ai testé c’est chez Dessange douce argile qui régule les pointes sêches et la base grasse, j’ai bien aimé celui là je vais m’y remettre tiens avec un peu de head and shoulders ! bisous miss

    • Bonjour, moi j’utilise MINU pour cheveux colorés de chez Davines depuis environ un mois. Aujourd’hui je souffre de démangeaisons et de gros boutons sur le cuir
      chevelu.Ton article m’a mis la puce à l’oreille. Je n’ai pas trouvé du « Sodium Laureth Sulfate », mais un autre tensio-actif, le « Sodium laureth sulfoacétate » au même pouvoir irritant que celui que tu as trouvé. Malheureusement, il en existe d’autres tensio-actifs tout aussi irritants et méconnus comme le sodium lauryl sulfate, le sodium myreth sulfate…et le pire l’ammonium lauryl sulfate, mais celui-ci ne doit plus se retrouver dans les produits car il a été théorique interdit. Je te remercie d’avoir fait part de ton opinion sur le produit, cela m’a alerté. Tout comme toi au début, je lui donnais des excuses. Ce shampoing m’ayant été fortement conseillé par ma coiffeuse, fière de proposer des produits BIO respectueux de l’environnement et sain pour le cuir chevelu car à base de fruits, légumes avec traçabilité, bref je crois qu’elle y croit fermement, le représentant a eu un discours plus que persuasif. Aussi, je doute qu’elle me croit quand je vais lui fait part de mon expérience avec ce nouveau shampoing.Même si tout le monde ne réagit pas comme moi à ce produit de synthèse, je pense néanmoins qu’il y aura d’autres personnes qui seront allergiques. En attendant, un grand merci à toi.

  • Je l’ai eu aussi, logique. Je ne lui reprochais pas grand chose, mais en lisant ton article j’ai réalisé qu’en effet, mon cuir chevelu était peut-être un peu plus gras que d’habitude… Et moi qui suis habituée aux produits de beauté bio, houla, je n’avais même pas lu l’étiquette ! Merci pour cette prise de conscience.

  • Alors, je suis très surprise, car pour moi ce shampoing a l’effet totalement inverse ! C’est à peu près le seul qui ne provoque pas d’emballement sur le terrain du sébum. Je fais un shampoing tous les deux jours, et mes cheveux restent doux et frais. Et c’est un exploit en soit. Au point que je me mets présentement en quête des points de vente produit. 🙂

    • Tous les cuirs chevelus ne sont pas égaux devant Melu alors ^^. Ou alors, il est possible que la formule ait changée depuis l’époque de mon article ? Parce que je l’ai ressorti il y a peu pour tenter un recyclage en nettoyant pinceau, et même là je l’ai trouvé tout pourri ^^, difficile à rincer et pas efficace pour un sous ! Je tourne en ce moment à l’ultra doux ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *