Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Espèce de collectionneuse va !

 Je ne crois pas avoir déjà fait un article sur le pourquoi du comment du combien du où de ma passion… alors vous aurez sans doute quelques pistes dans cet article.

 Je dois avouer que lorsque j’annonce l’estimation de ma collection, que ce soit de vernis, de rouge à lèvres ou de n’importe quoi qui se rapporte aux cosmétiques, je fais souvent face à des réactions relativement négatives… et si on ne me le dit pas, je sais très bien lire dans les yeux « mais pfff n’importe quoi elle est folle ».

 Et puis il y a aussi les phrases types…

 « Mais tu dois même pas pouvoir te servir de tout ! » « C’est du gaspillage ça se périme » et blablabla blablabla

 

 Suite à ma dernière acquisition, je me suis dit que j’allais rétablir la vérité sur la collectionneuse invétérée que je suis.

 

 J’ai toujours été attirée par la beauté et le maquillage, et ado, je pense que j’avais déjà une jolie collection à faire pâlir quelques copines. Au fil des années et des déménagements, j’ai été malheureusement amenée à me séparer de pas mal de ces pièces, mais je suis retombée dedans il y a quelques années maintenant, genèse de ce blog d’ailleurs.

 Si au début il ne s’agissait surtout que de réapprendre à prendre soin de moi et à me maquiller joli, il y a un virus de famille qui m’a vite rattrapée.

 La collectionnite.

 

 Et la collectionnite, je pense que si on ne l’a jamais eu et qu’on est immunisé, on ne peut pas comprendre.

 Mais j’ai été contaminée à la naissance, c’est génétique. Mon grand-père l’avait, mes parents l’ont, je l’ai aussi, bref ça ne saute apparemment pas de générations.

 Pour moi, la maladie s’est déclarée vers 10/11 ans, avec l’achat d’une simple figurine dans une solderie. C’était… un cochon. Et ça va peut-être vous faire rire, mais oui, je collectionne/collectionnais les cochons. Sous toutes leurs formes. J’ai un classeur de cartes postales, des tas et des tas de figurines, des peluches, des coussins… A mon avis, peut-être pas loin de 800 pièces. J’ai perdu le compte depuis longtemps, ma collection étant dispatchée entre chez moi et chez mes parents dans ma chambre d’enfant. Mais il fut un temps où lorsque l’on avait pas d’idée de cadeau pour Noël ou mon anniversaire, j’avais des cochons. Mon grand-père me ramenait des cochons des brocantes, mes parents aussi, et des années de cochonneries, ça marque, à tel point que je ne peux pas m’empêcher, à chaque fois que je vois un cochon, de penser « roooh il est trop chou je l’ai pas ! ».

 Mais j’ai également collectionné d’autres petites choses, comme les publicités beauté et mode des magazines, et même les sacs plastiques de magasins. Ouais j’ai fait ça.

 A la maison, chacun de mes frères et sœur avait son animal totem : chaque chambre s’étant transformée en musée du canard, de la grenouille et de la chouette. Mais on trouve aussi, dans la maison de mon enfance, des collections parfois immenses, de miniatures de parfums, de minéraux, de mignonnettes, de pipes (en bois, je précise pour les recherches google douteuses), de timbres, de vieux fers à repasser, d’ustensiles de cuisine en fer blanc, de bouquins anciens et de faïencerie de Quimper. Peut-être que j’en oublie d’ailleurs.

 Mon grand-père, c’était les couvercles de boite de camembert, les emballages de sucre, les sertisseurs de chasse…

 Bref vous avez compris, la collection, je baigne dedans depuis toute gosse. Et à force de m’intéresser au maquillage, forcément, ça s’est fait naturellement, aujourd’hui je peux dire que ouep, je collectionne le maquillage…

 

 Mais collectionner ça n’est pas forcément entasser sans discernement. Il est évident que je n’achète pas tout ce qui sort. D’abord c’est pas possible. Trop de marques, trop de choses, trop de possibilités. C’est ça qui est chouette aussi dans cette collec’, cet aspect de renouvellement permanent, de nouveautés constantes. Je suis fascinée par les couleurs, les formes, les beaux packagings, mais je me plais aussi à dénicher les produits à l’excellent qualité prix, les pépites du maquillage discount…

 Et je m’attache depuis quelques temps à rassembler des pièces vintage de chez vintage. Du maquillage ancien, reflets d’une autre époque, boites à histoires et à souvenirs… Certaines sont des pièces émouvantes, des cadeaux précieux… d’autres vont arriver, dégotées sur ebay, ou dans des vides greniers…

 

 Je veux une collection vivante, vibrante, joyeuse, une collection qui se raconte, et qui se transmet comme un patrimoine.

 Alors du coup, les « mais ça se périiiime » et les « mais c’est gaspilléééé », bah euh comment vous expliquer ce que je fais avec… ahem…

 Alors oui, j’ai beaucoup, oui je n’utilise pas tout, oui c’est inutile. Au même titre que les timbres, les cochons, les ustensiles de cuisine en fer blanc, les… oh wait !

 Bref, je n’embête pas les collectionneurs de monnaie, ni de dauphins en plâtre… et je ne fais de mal à personne avec mes helmer débordants de tubes, de flacons, de crayons de couleurs… et je suis fière, très fière, de ma collection, et c’est comme ça !

 

 Tenez d’ailleurs, voilà l’objet du délit du jour :

 

 IMG_1685_modifie.JPG

 

 Une boite carton de Ricils vintage, en très bon état, avec la brosse et le produit dedans. Une merveille ! Il est encore plus vieux que l’exemplaire de Mamie dont je vous ai déjà parlé ici. Peut-être 1950 ? Et il est à moiiiiii ! Ce qui me fait autant plaisir qu’une razzia chez Kiko ou que les soldes Sephora. Le pied ^^.

 

 En tout cas, la prochaine fois que vous voulez jeter du make-up à la poubelle parce que vous le pensez périmé ou que vous ne vous en servez plus, vous savez qui prévenir ! Je suis la brocanteuse du mascara, l’antiquaire du tube de rouge ! XD

 

 Et comme pour beaucoup de collection, il est intéressant de savoir ce que l’on possède pour mieux analyser ce qu’il nous manque ou ce que l’on souhaiterait, d’autres onglets feront bientôt leur apparition en dessous de la vernithèque, à votre gauche. J’ai encore beaucoup de boulot, vu que je voudrais aussi y référencer les articles déjà écrits sur le blog et qu’il y a plus de 550 articles beauté dans le coin. Mais c’est cool, je m’amuse beaucoup ^^.

 

 Allez, avouez, qui parmi vous à aussi chopé la collectionnite ? 

 

 Des bisous et à très vite !



7 thoughts on “Espèce de collectionneuse va !”

  • Hello !
    Moi aussi je collectionne, les boites dans mon cas. Des boites récentes et pratiques pour ranger des choses de façon claire, des boites “déco”, mais aussi des boites plus anciennes, des boites qui ont une histoire.
    Par contre je n’ai pas envie d’étendre ma collection à foison, je me contente de quelques objets auxquels du coup je m’attache beaucoup.
    Cependant je me sens “contaminée” de manière générale au moment de jeter quelque chose. Je me sens très attachée aux objets et il m’arrive d’acheter des choses en double quand je les aime vraiment beaucoup (une paire de chaussure par exemple – ben oui, pour en avoir d’autres quand les premières seront usées…).
    Dis tu voudrais bien nous montrer une partie de ta collection en images ? Genre tes dix objets préférés (avec leur petite histoire s’ils en ont une).
    Bises

  • @Easy Maybe : c’est une chouette collection ça, les boites ! et c’est pratique en plus tu peux ranger des ptits trucs dedans ! J’ai énormément du mal à jeter moi aussi ! C’est presque maladif d’ailleurs parfois ^^. Je retiens ton idée pour présenter mes jolies pièces !

  • je collectionne tout un tas de choses et je n’avais pas fait la rapprochement avec ma récente acquisition de 150 vernis à ongles ces derniers mois… 😉
    Les vieilles boites j’adore, surtout quand il y a encore le contenu d’origine!!

  • bonjour kriss moi aussi je suis une collectionneuse addict depuis ma plus tendre enfance d’abord les poupées régionales puis les montres , objets sur le japon , maylin monroe, cartes postales et surtout collection de chouettes (imposante ) chats les vernis aussi ( une centaine) maintenant je me suis lançée dans les packagines asiatiques j’aime tous ces petits objets colorés mais cela ne se limite pas aussi si j’aime un livre d’un auteur il me faut tous ses livres bref une belle occupation

  • @bifidus inactif : là le contenu y est ^^ dans certaines c’est un peu moins le cas ^^ 150 vernis, c’est un très joli début 😉

    @raynaud : ma soeur fait les chouettes aussi ! elle en a des tas ! Tu as une belle collection de collections !

    @MsOriginalDoll : si tu comptais t’en débarrasser, oui oui, ça peut m’intéresser ! il est très joli en plus et le système de pipette n’est pas courant sur un fdt ! Envoies moi un message sur krisstalesathotmail.fr en me disant combien tu en souhaiterais ! Merci !

  • bonjour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *