Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Vintage Beauty : Rouge Fidèle Bourjois

 Vous n’êtes pas sans savoir que Bourjois à fêté ses 150 ans et que pour l’occasion est sorti une gamme de mini vernis aux teintes emblématiques de la marque. En 1956, c’était le Rouge Fidèle.

 Vous l’avez peut-être déjà croisé sur le web ou en magasin. Et justement aujourd’hui je vous propose… de ne pas le (re)croiser, puisqu’on va faire mieux et qu’on va remonter le temps pour de vrai, avec LE Rouge Fidèle : le rouge à lèvres !

 

 rougefidelepub.jpg

 C’était le temps du vrai rouge de dame, et Bourjois proposait alors un rouge sans transfert, le premier rouge à allier brillance et longue tenue. Il était proposé en bâton tournant, en bâton classique et il existait même un étui luxe vide.

 

 rougefidele2.JPG

 C’est assez difficile, de faire des recherches sur le maquillage vintage, et je n’ai pas su dater exactement mon étui. Était-ce un des premiers ou date-t-il des années 60 ? J’ai tenté de me repérer avec le logo et la police d’écriture, en vain. Si vous avez des indices d’ailleurs je suis preneuse ! Je penche pour la première option mais je n’ai pas grand chose pour me conforter dans mon idée.

 

 rougefidele3.JPG Je ne sais pas non plus combien de couleurs comportait la gamme Rouge Fidèle, mais celui-ci porte le n°3, nuance Cerise.

 C’est un rouge soutenu, intense, mais son grand age ne me permet pas de vous le montrer sur les lèvres. Je suis courageuse mais pas téméraire ahah ! Il a l’air relativement neuf mais c’est un relativement neuf qui a minimum 50 piges donc euh… non.

 Pourtant, il ne sent même pas le rance  ! Mais à l’époque, la liste des ingrédients n’était pas obligatoire sur les emballages et je ne sais absolument rien des conservateurs qui lui permettent de garder une si bonne mine pour son age ^^.

 

 Il s’agit donc de l’étui classique, qui a mon avis permettait aussi de recharger l’étui luxe vendu vide : le raisin n’est pas collé au fond du tube (ou alors il est décollé, c’est aussi une option ^^), et en ôtant le raisin il y a une petite pastille avec à nouveau le nom de la couleur. C’est du plastique, noir pour le bouchon, transparent pour le support, rien de très magique ni joli.

  Par contre, c’était vendu dans une mignonne boite carton. Enfin mignonne, une boite quoi, mais c’est tellement plus sympa que nos vilains blisters plastoc d’aujourd’hui !

rougefidele4.JPG

 En retournant la boite carton, un autre numéro, et deux oiseaux. J’ai cherché, là aussi, à dater mon tube avec cet élément, et je n’ai rien trouvé. Pas de trace d’oiseaux chez Bourjois. Et cet autre numéro, à quoi correspond-il ? J’ai vraiment des efforts à faire en matière d’enquête beauté de grand-maman !

 

 Puisque je ne suis pas une enquêtrice de choc, autant y aller franco avec la mise en situation.

 Il est toujours hors de question que je pose ce rouge sur ma bouche, mais j’ai un poignet, et une lingette désinfectante à porter de main.

 Je suppute qu’un petit swatch de rien du tout ne me tuera point, et d’ailleurs, est-ce qu’au moins il marque toujours, ce rouge à lèvres ? Peut-être qu’il est tout sec en fait et que j’aurai beau frotter, je n’en tirerai rien du tout…?

 

Et bien pas du tout ! Si au toucher la matière est assez cireuse, un peu comme un crayola, en chauffant un tout petit peu la matière, voilà ce que notre papi rouge à lèvres rend sur la peau :

 

 rougefideleswatch.JPG

 Joli non ? C’est plus clair que sur le raisin, peut-être à cause de l’oxydation, mais la couleur est belle, riche, satinée… ça fait clairement envie ! La texture est par contre bien plus lourde et moins crémeuse que nos rouges actuels, on s’en serait douté pas vrai…? Mais la couleur n’a rien à envier à la mode d’aujourd’hui. La femme Bourjois avait les lèvres sexy aussi en 1956, et toc !

 

 rougefidele.JPG

 Et puis c’est Bourjois qui le dit :  » l’excellence de nos produits nous a conquis les marchés du monde ». Ma foi, ça semble toujours vrai !

 

 Voilà pour le Rouge Fidèle d’époque ! Le voyage dans le temps est terminé pour aujourd’hui et si vous en savez plus que moi, je serais vraiment ravie d’avoir plus d’infos sur la question !

 

 A très vite !



3 thoughts on “Vintage Beauty : Rouge Fidèle Bourjois”

  • Bon bah je vais pas pouvoir t’aider pour la datation (essaie le carbone 14 mdr) ni sur la liste des ingrédients mais essaie de mailer Bourgois direct (jsuis sûre que tu l’as déjà fait :D) en tous cas il est juste sublimissime le petit papy 🙂

  • @Sandrine : vi ^^ déjà fait, mais je vais tenter un autre service je pense, pas sûre que les cm puissent m’aider :-/ c’est vrai que c’est un rouge qui t’aurait bien plu ! on doit pouvoir lui trouver un dupe facilement je pense 😉

  • Hello,
    j’aime beaucoup découvrir tes petits trésors 🙂
    Mais je serai encore plus curieuse de connaître l’histoire personnelle de cet objet, qui l’a possédé, qui l’a porté, en quelle situation… en attendant j’imagine déjà pleins d’histoires possibles pour ce petit bâton de rouge. 🙂
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *