Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Bzzz ! Le nail-art qui pique pas.

 Je suis en train de me liquéfier littéralement. Il fait 30° à l’ombre et il est totalement exclu que le moindre microgramme de maquillage touche ma peau. Du coup, au plus chaud de la journée, je me suis lancée dans un nail art tout simple qui n’est pas sans me rappeler les abeilles et autres bêbêtes piquantes/flippantes.  Oui, je suis du genre à m’enfuir en courant si une bestiole du genre rentre dans la même pièce que moi.

 Cela dit, c’est aussi un nail art qui pourra tout aussi bien évoquer les Dalton, et là ma foi, je ne connais plus personne qui soit phobique de Lucky Luke. Et je vous épargnerai la réflexion fortement graveleuse qui m’est venue à l’esprit. 

 

 bzz2.JPG 

 Et par dessus le marché, c’est tout facile, et réalisé avec des vernis tout pas cher !

 

 bzz4.JPG

 Le Vera Valenti n°262 et un Miss Europe de la gamme Classique, n°99.  Source d’approvisionnement : Foirfouille, Kiabi, solderies, marchés… les deux reviennent au maximum à 5 euros si les revendeurs sont moyens sympas, moins de 3 euros en fouinant un peu.

 Mais n’importe quels vernis jaune et noir feront tout aussi bien l’affaire !

 

 bzz5.JPG

 

On applique deux couches de jaune, on laisse bien sécher. Puis on va coller soit des bandelettes de scotch découpées, soit du stripping stripe (plus facile pour un résultat régulier) sur les ongles, en parallèles les uns des autres et le plus droit possible.

 Une couche de noir (choisissez le le plus opaque possible, il faut couvrir le jaune en une seule couche) par dessus le tout, on retire IMMÉDIATEMENT le scotch (sinon, ça risque d’arracher le reste de vernis et de faire des pâtés dégoulasses), et tadaaaa !

 

 bzz3.JPG 

 Résultat, je trouve mes ongles super fun malgré quelques petites bavures !

 

 bzz.JPG

 

Et vous, vous aimez ?



5 thoughts on “Bzzz ! Le nail-art qui pique pas.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *