Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Mode, la sélection à piquer à sa mère !

 

On est d’accord que passer un certain âge (et une certaine taille), il est difficile de fréquenter les mêmes magasins que dans notre prime jeunesse. J’ai déjà abordé le sujet dans une sélection de fête par ici. Mais on arrive parfois en faisant du tri à trouver de jolies pièces. Souvent, en regardant le courrier de mamie, je tombe sur des catalogues délicieusement désuets, et je me suis demandé plus d’une fois, est-ce que l’inverse est possible ? Peut-on, à 30 ans passés, aller chourer des pièces dans la garde robe de sa mère, voir de sa grand-mère ?

Comment détourner les sages classiques du placard familial ? Peut-on discrètement emprunter des affaires dans la commode de mamie ? Encore mieux, peut-on lui souffler des idées mine de rien pour pouvoir ensuite lui demander si on peut lui prendre son pull, là, comme ça, le temps d’une soirée et promis je le rends après !

Réponse en image avec Mona-Mode !

 

423507H

Je pique à maman ce pull au dégradé tout doux, avec un jean, un blazer et une jolie paire d’escarpins.

575140H Je lui vole ce pull d’inspiration marine et je le modernise avec une mini noire, un perfecto en cuir, des collants opaques et des bottes façon motarde, et je fais la même pour donner un côté rock’n’roll à ce pull tout mignon et son empiècement en dentelle romantique :

960979H

 

L’avantage de ce genre de classique, c’est que bien souvent aussi, ils ne s’arrêtent pas à la taille 40. Carrure personnellement abandonnée en 2010. Et non ma vie ne s’est pas arrêtée à ce moment là.

Et puis, ça pourra plaire aux mamans, donner des idées aux papas… Si vous avez la trentaine comme moi votre père ne va sans doute pas rentrer chez Pimkie pour offrir un cadeau à sa douce 😉

Et être sur la même longueur d’onde et pouvoir continuer à faire du shopping inter-générationnel, c’est plutôt sympa non ? Personnellement j’y prends sans aucun doute plus de plaisir qu’à 20 ans, qui est l’âge où on a tendance à ne pas trop comprendre les goûts de maman. A 30, on s’est souvent calmé ;-), et comme ils le disent sur Cosmo, on oppose moins la mode mère-fille. Elle devient plus complice, à nous de jouer sur les accessoires !

 

Et à rendre son pull à maman… peut-être… 😉

 

 

Crédit photo et plus de renseignements sur Mona-Mode !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *