Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

PPDP (12) : …

Quand on commence en PMA, on a la trouille, mais on est plein d’espoir… Tous ces couples qui témoignent de leurs galères mais de leurs réussites, c’est tellement motivant…

On se fait des amis qui partagent les mêmes peines et les mêmes espoirs.

On les voit réussir.

On reste sur le carreau.

Une fois. Encore. Toujours.

3ème FIV. Des brassées d’espérances. Le rêve à portée de main, là, peut-être, dans 9 mois, enfin…

Et du rouge.

Encore du rouge. Du rouge comme d’habitude.

Du rouge colère. Du rouge tristesse. Du rouge désespérément.

 

Dernière chance.

 



4 thoughts on “PPDP (12) : …”

  • Ça fait longtemps que je n’étais pas venue sur ce blog. Je n’avais commenté qu’une fois il me semble…
    Je viens donc laisser un nouveau commentaire sur ce billet touchant.

    Pas facile de trouver les mots… La nature est injuste. Et malheureusement la science n’est pas toute puissante. Je sais que qu’à ce stade, vous auriez aimé voir vos efforts récompensés et je trouve ça très courageux de se battre encore comme vous le faites.
    Vous méritez déjà tant de félicitations, de celles dont on abreuve les couples qui ont leur nouveau-né dans les bras, alors qu’ils l’ont eu sans difficulté.

    Je vous souhaite de voir un jour l’accomplissement de votre désir le plus cher. Ne perdez pas espoir.

    • Merci Delphine !
      L’espoir vient parfois à manquer, mais malgré tout, nous n’avons pas terminé le combat ! C’est une période difficile, nous en sortirons plus forts dans tous les cas !

  • Merci pour ce joli blog. Je suis tombée dessus en faisant des recherches sur la pma. Mon beau frère et ma belle sœur sont concernés. J’ai eu besoin de lire des témoignages à ce sujet, essayer de comprendre, de mieux saisir Ce que cela impliquait en dehors de l’aspect protocolaire. Savoir faire preuve d’empathie (et surtout pas de pitié ), trouver les bons mots (ou accepter qu’il n’y a peut-être pas de bons mots justement), en tous cas m’imprégner de tout ça.. Pour ma belle sœur et mon beau frère. pour ne pas sortir le mot ou la phrase qui fait mal, les respecter avant tout, et les soutenir s’ils ont besoin d’une oreille ou d’une épaule. Ce blog est beau, vraiment beau car j’y vois avant tout et surtout de l’amour. Et c’est quand même bien la plus belle chose qui existe sur cette Terre. Marine
    Ps: bravo pour ta jolie plume.

    • Merci Marine pour ce joli message et cette démarche que je trouve tellement touchante ! Ton beau-frère et ta belle-soeur ont bien de la chance de t’avoir !
      Je leur souhaite beaucoup de courage et surtout de succès !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *