Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Rénovation de la salle de bains, 1ère partie.

Chut je sais, ça fait longtemps.

Oui bon vous avez l’habitude n’est-ce pas. Je pourrais partir dans une grande discussion sur les blogs beautés à notre époque, leur vie, leur œuvre, comment formater un support de communication etc etc. Au lieu de ça je vous dirais une chose très simple et vous parlerais d’un principe qui devrait être universel : Écrivez quand vous en ressentez l’envie ou le besoin, sur les choses qui vous plaisent ou vous émeuvent, sans vous sentir obligé de faire plaisir à une marque ou à des gens qui vous aurons oublié le mois prochain… soyez-vous même. C’est bateau et bêbête. Mais c’est comme ça que ça fonctionne ici 😉

 

Donc aujourd’hui, je vous invite dans ma salle de bains. Qui est en pleine rénovation.

L’homme étant en vacances, il avait prévu depuis longtemps de continuer les travaux de la maison.

A l’origine, on devait transformer la terrasse couverte en couloir et donc agrandir et redistribuer toute la baraque. Sauf que dans notre budget travaux, couvert par un prêt du même nom, nous n’avions absolument pas prévu d’être obligés de refaire toute la toiture. Ce qui a occasionné non pas un trou, mais un gouffre sans fond dans la somme allouée.

Résultat, il restait trois kopecks sur le prêt, et certainement pas assez pour faire correctement les choses prévues au départ.

Mais cela aurait été dommage de ne pas en faire quelque chose et Dieu sait que quand on achète une bâtisse de l’entre-deux guerres, on a forcément moult trucs à changer et arranger dedans.

Bien que biscornue et de traviole, la maison était habitable de suite. On a fait mettre un grand coup de blanc avant d’y vivre et on fait les choses petits à petits. C’était l’occasion de nous pencher sur la salle de bains du bas qui est notre salle de bains principale.

IMG_20150818_212657

Le petit papi de la maison, avant nous, c’était un peu genre la Némésis de Valérie Damidot.

En matière de décoration et de goût, je pense que tout était à refaire.

Cet encadrement de fenêtre saumon n’est-il pas de toute beauté avec ce carrelage bleu ? Et ce bac à douche rose, n’est-il pas de toute beauté ?

Si on est d’accord.

Cette pièce est toute en longueur, à l’image de toute la maison. A l’origine, point de cabine mais un rideau, et un bidet de la même couleur que le bac.

Nous avions mis le lave-linge et le truc à linge sale à la place. Il fallait un peu se mettre de biais pour rentrer dans la douche mais ça allait.

Problème, c’était méga chiant à nettoyer, et la disposition de la fenêtre nous avez obligé à bricoler une paroi en verre pour fermer la cabine.

De bric et de broc donc.

Moi, je rêvais depuis des lustres d’une douche à l’italienne, avec de la place pour bouger, pratique pour le ménage, et puis, bon, j’avoue, un peu moderne et dans l’air du temps (oui parfois je sais être à la mode :-p).

Seulement entre ce qu’on voudrait, et ce qu’on peut faire, il y a parfois une grosse différence.

Comment combiner une évacuation riquiqui et un bac à douche quasi indéboulonnable  à des envies de douche spacieuse et classe ?

Vous allez voir, on va ruser et pas qu’un peu 😉

De l’autre côté, vous allez voir que nous avons la palme du goût. Le summum de l’association de couleur. En fait je ne sais pas s’il est possible de faire mieux et c’était un grand sacrifice que de renoncer à tant de beauté.

Pourtant, nous l’avons fait…

IMG_20150819_112045Voici l’autre face de la chose. Un meuble vasque qui j’avoue, avait son charme. Un peu 1960 mais son charme quand même. 4 petits tiroirs ridicules pour mettre trois babioles, mais du charme.

Mais diantre. Cette tapisserie.

Il faut savoir que les murs de cette pièce, sauf l’affreuse chose marron du fond, en était recouvert. Et j’en ai encore sur certaines portes.

Bref.

Ce que vous voyez également, c’est une sorte d’hybride d’échelle et d’escalier qui permet d’accéder au grenier.

Pour l’anecdote, lorsque nous sommes montés pour la première fois là-haut, il y avait une chaise. Une chaise et une bassine. Dans le genre creepy, on a pas fait mieux. Sauf peut-être le crochet de boucher dans le garage 😉

Sous l’escalier, les portes tapissées ouvrent sur un placard profond mais inutilisable parce que justement, trop profond et biscornu.

 Allez, aurevoir !

IMG_20150819_130137 On fait le vide autour du bac à douche.

 La solution que nous avons trouvée pour faire quelque chose qui nous plaise sans avoir à nous prendre le chou au niveau de l’évacuation, a été de conserver le bac.

 Pour donner un côté fausse douche italienne, nous avons choisi de faire une marche béton pour mettre à niveau avec le haut du bac. On créera ensuite une sorte de plate-forme pour combler le bac sans perdre sa capacité d’évacuation (comme les tuyaux sont petits, le bac se remplit toujours un peu lorsqu’on se douche). Elle sera amovible pour permettre le nettoyage en dessous (j’ai beaucoup de cheveux – clin d’oeil appuyé aux gens qui ont beaucoup de cheveux et qui doivent les récupérer au fond de la douche à chaque shampoing).

 Nous gardons le carrelage bleu. Il est loin d’être moche, finalement assez sobre. Surtout quand on le compare à la tapisserie quoi.

 Le lave-linge sera troqué pour un chargement frontal qui part à l’autre bout de la salle de bain. L’actuel avait déjà un peu de bouteille, et surtout, il fuyait, ce qui nous a donné une excellente excuse pour en changer. On a pris un 9kg de capacité, au cas où on aurait beaucoup d’enfants (lol) (non en fait c’pas très rigolo) (mais faut bien dédramatiser quand même). Bon c’est surtout qu’on pourra y fourrer une couette. Et le coussin du chien.

IMG_20150819_133140

 Comme on a des supers copains, c’est l’ami JM qui nous accompagne pour les travaux. Il est méga équipé. Genre il pourrait faire les maçons du cœur quoi, même si là on dirait plutôt qu’il sort d’un réacteur de Fukushima. En échange il est logé nourri et blanchi au sens figuré comme au propre, comme le prouve ce cliché brouillardeux après ponçage de je-ne-sais-quoi (parce que je reste une fille alors bon vous savez, les questions techniques…).

IMG_20150819_182234 IMG_20150819_185847IMG_20150819_204916 

 Pour économiser du béton, on a rempli l’espace à combler avec des parpaings.

 Et comme dans tout chantier il y a des imprévus, il n’y a pas eu assez de béton.

 Retour au magasin donc pour les garçons.

 Nous avons acheté nos fournitures moitié chez Brico-Dépot, moitié à Bricomarché. Comme on est des gens pleins de principes, peut-être un peu bêtes parfois, le fait d’avoir un Tout Faire Matériau comme voisin direct, ne nous a pas convaincu de passer l’éponge sur le fait qu’ils ont été super méga relou lors de leur construction. D’ailleurs ça fera bientôt deux ans qu’ils doivent nous replanter des arbres. Pas d’arbre, pas de client.

IMG_20150820_125216

 Laisser sécher 24h avant d’y poser un pied. Petite surprise rigolote : on a prévu du carrelage mosaïque pour poser sur le béton. Avec des joints hydrofuges. Sauf que le béton, pour être fait à cœur, doit sécher carrément plus longtemps : nous voilà bien malgré nous privés de douche pour trois semaines minimum. Heureusement qu’on a une deuxième salle de bains sinon c’était toilette de chat pour 28 jours.

IMG_20150821_230107 Un petit aperçu du futur carrelage, pour se faire du mal, et on les range pour les trois prochaines semaines.

 C’est tout ce que nous pouvons faire pour la douche pour le moment.

 Mais nos projets de s’arrêtent pas là.

 Cet escalier au fond, avec ses marches toutes pourries et ses placards intégrés qui ne servent qu’aux araignées, y’avait pas moyen de le laisser en place.

 Nous avons repenser l’espace donc et avons donc opté pour du plan de travail, avec vasques à poser, et tiroirs ikéa en dessous.

 Deux vasques à poser neuves : 50€ sur le bon coin. Le plan de travail, 75€ chez Brico Dépot. L’ensemble revient bien moins cher qu’un grand meuble en magasin, et c’est surtout bien plus modulable et sur mesure que du tout fait. Quand on a une maison au dimensions atypiques, il faut souvent s’adapter et ruser pour la rénovation.

 Du coup, il fallait tout de même conserver un accès pour le grenier, ne serait-ce que pour la VMC (je vous rassure, il n’y a plus de chaise, et les bassines ont disparues avec la nouvelle toiture).

 IMG_20150821_140058 On a donc créé une ouverture pour y installer une échelle amovible.IMG_20150821_175306

 J’en rêvais depuis Les Goonies.

 Les garçons ont bien galéré pour qu’elle puisse se déplier dans la pièce qui ne fait qu’1m60 de large.

 Ils ont monté et démonté le machin, ils se sont plantés, ils ont défait et refait mais ça y est, elle est fermée et fonctionnelle.

 Ce genre d’échelle comme-dans-les-goonies coûte 69€ chez Brico Dépot.

 Et c’est quand même vachement mieux qu’un vieil escalier moisi avec de la tapisserie sortie tout droit de l’enfer.

 Dans mes cauchemars on fait pas pire. Je dors beaucoup mieux depuis.

IMG_20150822_110327

IMG_20150822_162339

Vade Retro Satanas !

 Depuis, ça n’a pas beaucoup avancé.

 On va mettre du lambris pvc aux murs, poser les plans de travail. On a pas encore choisi les nouveaux miroirs pour mettre au dessus des vasques.

 Bref il reste du boulot pour les garçons !

 Pendant qu’ils ont bien bossé, j’ai passé trois entretiens pour du boulot dont deux pour le même. Et aujourd’hui nous avons fêté mon embauche :-).

 Voilà qui présage de nouveaux articles par ici ;-).

 Ne serait-ce que pour vous montrer cette salle de bains terminée :-).

IMG_20150821_180404

 En attendant, je vous laisse avec le sourire de Freeky 🙂

 A bientôt !



13 thoughts on “Rénovation de la salle de bains, 1ère partie.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *