Beauté, humeur, etc. J'assume. Depuis 2009.

Maybelline Color Show : les stickers Heavy Metal

Voilà un petit moment que mon homme me dit « Et tu si écrivais quelque chose de positif pour ton blog ? »

Histoire de ne pas rester sur ce dernier article ?

Il a raison, mon homme, il a toujours raison.

Alors on va repartir sur du simple, du futile, du qui fait du bien, du qui fait la vie. Et si vous vous posez la question, non, ça n’est pas une façade, oui, je vais bien. J’ai eu quelques jours très difficiles, et puis l’actualité et les attentats m’ont tellement hébétée qu’il n’y a pas eu d’autre option : j’ai avancé, comme tout le monde. Je continuerai à parler sans doute de désir d’enfant et à partager notre aventure avec vous. Elle avance, elle aussi, à petit pas.

Je vais sans doute avoir envie d’un article de « mise au point » sur le blog, parce qu’il s’est passé plein de choses depuis le temps que je m’absente, mais pour aujourd’hui on va se contenter d’un classique : une manucure.

Un classique pas si classique puisque je teste aujourd’hui des stickers pour les ongles, chose dont je n’ai pas trop la coutume.

J’aime bien le concept, et j’ai quelques paquets sous la main, mais je n’ose jamais m’en servir, parce que contrairement à un flacon de vernis, c’est du one shot. Il n’y a jamais de quoi faire deux manucures dans un paquet. Du coup, ça m’angoisse, c’est bête, mais oui. Surtout qu’en général, c’est pas donné.

Pour le coup, c’est un peu différent avec mon paquet de Heavy Metal par Maybelline. Parce que je l’avais en stock pour Bulles et Paillettes et que j’ai arrêté Bulles et Paillettes au début du mois (j’ai gardé Cires des Druides par contre, disons qu’il était temps là aussi de passer à autre chose). Donc, j’ai trois invendus sous la main, et une forte envie de me faire des ongles un peu festifs car Décembre arrive et que je veux que ce sois le festival de la paillette et du bling bling au boulot.

Allons-y donc pour le test de ces stickers Color Show !

Je m’excuse d’avance pour l’état désastreux de mesdames les cuticules. Elles ne supportent pas bien le froid, les chochottes, et elles me font ouvertement la gueule, même à grand renfort de crème.

IMG_0037_modifiée

J’ai eu l’excellente surprise de trouver inclus au paquet de stickers une mini lime à ongles et ce qui ressemble vaguement à un repousse cuticule en plastoc. Ce qui m’a dispensée d’une expédition dans mon matos pour dégoter une lime, ce qui est tout à fait le genre d’article qui disparaît hyper facilement. Là on a donc tout sous la main, et c’est bien.

Ensuite il faut trouvé chaussure à son pied, ou plutôt, sticker à son ongle. C’est pas forcément évident, et bien souvent ce ne sera pas tout à fait ajusté. Chez moi, j’ai parfois le côté des ongles nu faute de taille convenable, et c’est un peu crispant. La marque anticipe un peu en proposant une planche de 18 stickers avec des tailles variées mais il faudra s’y faire, y’a pas de moule universel pour les mimines des gens, c’est comme ça.

De loin, l’affaire fait quand même bien illusion, idem pour les petits plis qui se forme parfois malgré tout le soin que l’on peut apporté à la pose des autocollants.

IMG_0028_modifiée

Je suis donc plutôt contente du résultat final. Le motif est simple et présente quelques subtilités géométriques qui lui donne un charme supplémentaire à mes yeux. L’ensemble est plutôt classe et très féminin.

On est sensé pouvoir retirer tout ça en décollant simplement les stickers. Ce qui me fait émettre un doute quant à la tenue du bidule, mais pour ça je viendrai éditer mon article plus tard.

IMG_0042_modifiée

La mauvaise nouvelle, c’est que bien sûr comme c’était déjà du déstockage du temps de ma boutique, ça n’est évidemment pas disponible en commerce traditionnel.

La bonne, c’est qu’on en trouve encore parfois sur Amazon, Ebay et autres boutiques de destockages à un prix défiant toute concurrence (moins de 2 euros sur Amazon, franchement même si c’est juste pour une soirée ça vaut la peine !).

Le côté pratique, sans séchage, et le rendu final fort sympathique me feraient accorder volontiers 5 patounes au produit.

Mais les petites imperfections qui feront criser les perfectionnistes me font retirer une patoune. On verra pour la tenue, mais au prix où on peut dégoter la chose aujourd’hui, c’est carrément un produit idéal pour une soirée de fête, et je ne descendrais pas ma note même si demain soir je dois tout enlever 😉

côte d'amour 4 sur 5

 

 

Je vous souhaite une belle semaine, je serai peut-être de retour dans pas longtemps qui sait 😉

Recherches associées :

  • content


4 thoughts on “Maybelline Color Show : les stickers Heavy Metal”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *